25 March 2002

Tant pis pour les Oscars, et tant pis pour le plateau en duplex, je craque, je coupe. On croirait le doublage pakistanais de Derrick, sauf que les pakistanais, eux, y sont habitués.