Hi! Do you remember blogs? Well, this used to be one. Now it just serves as an archive for my multiple Twitter accounts.

4 August 2002

Tout à l’heure, à un moment, quelque part dans le ragoût de mots que j’ai déjà produit dans la journée, j’ai parlé de l’océan.

Ce qui est curieux, c’est qu’on n’a jamais habité près de l’océan. On a fait un peu toute la France : l’est, le sud, le sud-est, la Corse… ok, en fait, ça ne fait qu’un quart de la France. Et pourtant, ce n’est pas à la campagne (je déteste) ou au bord de la mer (boooring) que je me sens chez moi… ce n’est pas vraiment en ville : disons que la ville est le seul endroit que je trouve habitable, mais ce n’est pas spécialement mon élément, c’est pour des raisons objectives (gens, magasins, cinémas, câble…) que je les trouve habitable. Alors que l’océan… c’est tout juste si je ne plongerais pas dedans pour devenir une sirène.

Je m’en suis aperçu lors d’un des “week-ends d’intégration” de l’EFREI (non, ça sonne comme du bizutage, mais ce n’en est majoritairement pas), quelque part en Vendée. Je voyais cette grande étendue d’eau, là, l’immensité, la puissance… parce que, contrairement à la mer, l’océan n’est pas mort, c’est même le comble de la vie, ce grand truc tout mouillé qui n’arrête pas d’aller et venir et… oups… allons bon. Remarquez, indépendamment du sous-entendu sexuel qui n’est que littéraire, il y a sûrement quelque chose à voir avec la maternité, là-dedans… L’accouchement ? Enfin, bref, je me suis retrouvé face à l’océan, j’y ai passé des soirées seul à dix heures du soir à regarder les vagues (et dix heures du soir, dit comme ça, ça n’a pas l’air tard, mais l’automne en Vendée, ça fait surtout frais, j’ai eu la crève pendant une semaine) à me recharger les batteries.

J’aurais cru que j’en parlerais mieux. Zut. J’avais dit que ce marathon servirait à relancer la machine et à apprendre à savoir comment j’écris : ben voilà, les trucs de ce genre, qui sont difficiles à expliciter, j’aurais passé une journée à les réécrire pour trouver les mots juste. Et là, j’ai pas le temps.

Archives

2001 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2002 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2003 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2004 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2005 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2006 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2007 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2008 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2009 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2010 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2011 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2012 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2013 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2014 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2015 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2016 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2017 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2018 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12