Hi! Do you remember blogs? Well, this used to be one. Now it just serves as an archive for my multiple Twitter accounts.

2 December 2002

24 (1.21—1.22)

Je suis partagé entre l’enthousiasme que la série se termine tout comme il faut, et la rage d’avoir su depuis un moment les deux choses marquantes qui allaient se produire ce soir. Mais, quoi qu’il en soit, je vous en dirai plus après la pub. Euh, non, je vous en dirai plus quelques lignes plus bas, parce que, forcément, il va y avoir des spoilers plus gros que de coutume. Et, comme la série doit passer en 2003 sur TF1, il faut penser aux petits qui n’ont pas Canal…


Voilà.


Vous êtes prêts ?


Vous n’avez pas peur des spoilers sur la fin de la saison 1 de 24, a.k.a. 24 heures chrono ?


Vous êtes sûrs ?


Parce que je ne peux pas en faire plus, là, hein.


Voilà, à nous deux, donc.

Le sentiment qui prédomine, c’est l’énervement et la frustration, à plusieurs niveaux. Le principal problème, c’est que je sais depuis une douzaine d’épisode que Nina s’appelle en fait Yelena et qu’elle n’attend qu’une bonne occasion pour se démasquer. A cause d’un résumé d’épisode un peu trop zélé, sur tvtome.com, qui trouvait ça intelligent de rajouter dans les notes ce petit détail. Oeuvre, je suppose d’un petit américain égocentrique qui n’a pas pensé que des téléspectateurs d’autres pays iraient peut-être un jour voir cette page. Passons.

Le fait que Nina soit un traître ? Visiblement, elle ne le faisait pas par amour des Drazen, mais était payée par une espèce de SD-6, probablement pour servir de taupe au plus offrant ; donc, ce qui s’est passé, ce qu’elle a laissé arriver, sur l’ensemble de la saison, doit être globalement cohérent. Elle aurait pu bloquer Jack beaucoup plus, ou peut-être mieux aider les Drazen, mais elle ne faisait que ce qu’elle était payée pour faire, et il était inenvisageable qu’elle sacrifie sa couverture, dont elle aurait eu besoin pour des missions ultérieures. Par contre… si son identité était peut-être prévue depuis le début, l’actrice n’était visiblement pas au courant. Souci de prudence des producteurs, c’est louable, elle risquait d’en faire trop, et ça risquait de fuir ; mais, tout de même, depuis que je savais qu’elle serait la traîtresse finale, je regardais ses scènes plus attentivement, et j’avais l’impression qu’elle aurait dû jouer différemment si elle avait su. Les scénaristes se sont toujours arrangés pour qu’elle ait une raison de faire un regard bizarre (parce que la situation face à Teri est ambiguë à cause de Jack, ou parce qu’elle soupçonne tout le monde), mais j’ai le sentiment que l’actrice jouait trop premier degré pour être au courant de ce qu’il se passait vraiment… (Et pourtant, avec toutes les scènes où le scénario précisait qu’elle devait avoir un regard soucieux dans le vague, elle aurait dû se douter.)

Passons à la deuxième source d’énervement. Parce que, pour Nina, après tout, on pouvait se douter, depuis le temps que Carlos Bernard fait des interviews télé pour promouvoir la saison 2, avant même que la saison 1 soit terminée (je ne félicite pas les attachées de presse qui ont trouvé que ce serait une bonne idée d’envoyer Bernard en France en novembre). Par contre, pour la mort de Teri, c’était difficile de s’y attendre. Sauf quand on a vu Kim, dans des interviews, parler de la saison 2, et qu’on reçoit ce mail d’un lecteur :

Et ne manque pas les 10 dernières minutes du 24eme épisode, il se passe un truc que je ne pensais que ces ricains et leur happy endings oseraient faire.

C’est vrai qu’après avoir regardé les vingt-trois épisodes précédents, le risque était grand que je décide d’abandonner, dix minutes avant la fin, et de zapper avant de savoir ce que devenait Yelena. Donc c’était important de me prévenir de ne pas rater la fin, hein. Non ? Non. Alors maintenant, réfléchissons… Je sais que Kim fait la saison 2… Jack Bauer aussi, évidemment… Palmer ne peut pas mourir, pour plein de raisons… qu’est-ce qu’il reste ? Merde, ils ne vont quand même pas tuer Teri ? Ben si, et le peu de surprise qui aurait pu me rester dans cette fin s’est envolé. Youpi. Et merci.

Bref, revenons à nos moutons, maintenant que vous savez que, si vous me spoilez par mail, je n’irai même pas jusqu’à vous dénoncer publiquement, et que j’hésiterai même à deux fois avant de finalement ne pas écrire crétin de lecteur dans la phrase qui parle de vous, et que, donc, je ne vous donne aucune raison de ne pas me spoiler, ce qui est probablement un mauvais calcul de ma part. Mais je suis comme ça, je ne ferais pas de mal à une mouche. En tout cas, pas en public.

Enfin… nos moutons, donc. Teri, morte. Snif. La seule chose bien qu’il y avait dans la vie de Jack, disparue. En plus, entre la mort de Teri et la trahison de Nina, il ne restera plus de femme dans le casting pour l’année prochaine. Sans blague, c’était franchement le seul personnage sympathique de la série ! Peut-être trop, c’est pour ça qu’elle devait être éliminée. Ou alors, l’actrice en a eu marre de refaire la même scène dix fois, tantôt apprenant que Kim était sauvée et Jack en danger, tantôt Jack sauvé et Kim en danger — ça doit être particulièrement lassant, encore plus que Kim, qui a été enlevée une demi-douzaine de fois, mais au moins était à chaque fois face à des acteurs différents.

Teri, morte… pff. Ca craint. (Et puis ce n’est pas si crédible — Nina aurait peut-être réussi à s’enfuir si elle s’était servie de Teri comme otage, au lieu de l’abattre.) Mais à part ça ? A part ça, je suis content, parce que c’est une bonne conclusion à la saison. Je suis content, parce que j’ai passé les deux heures à scander divorce ! divorce ! divorce ! à chaque fois que les Palmer étaient à l’écran, et j’ai été exaucé (au passage, le coup de virer Patty par surprise était une excellente trouvaille). Je suis content, parce que j’ai explosé de joie quand Jack a abattu Dennis Hopper de sang froid (je sais, c’est pas bien, mais quand même… et puis, j’avais tellement peur qu’ils osent nous refiler les mêmes méchants dans la saison 2 que je ne pouvais retenir ma joie que tous les Drazen soient vraiment, une fois pour toutes, exterminés). Je suis content parce que cette fin rattrapait très bien les errements en cours de saison, et qu’on a à nouveau hâte de voir la suite. Ah, et j’oubliais : je suis content parce que les racines brunes de Kim ont repoussé en cours de saison, et que du coup elle s’est comportée un tout petit peu moins connement que dans les vingt-deux épisodes précédents. Enfin, je devrais plutôt critiquer le fait que ce ne soit pas cohérent avec la définition du personnage, mais je serais prêt à tout accepter pourvu que Kim soit un peu moins bête l’année prochaine.

Teri morte, snif. Je vais m’acheter les DVD de la saison, il paraît qu’il y a une version alternative où elle survit.

Archives

2001 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2002 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2003 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2004 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2005 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2006 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2007 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2008 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2009 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2010 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2011 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2012 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2013 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2014 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2015 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2016 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2017 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2018 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12