Hi! Do you remember blogs? Well, this used to be one. Now it just serves as an archive for my multiple Twitter accounts.

2 March 2003

Buffy — Normal Again (6.17)

Whee, un bon épisode de Buffy ! Ce qui porte le total pour la saison à… deux, je crois, non ? Enfin, et encore : il n’était pas parfait, ou plutôt, pas totalement abouti. Quitte à être réminiscent de Twelve Monkeys (ça vaut toujours mieux que de plagier Beverly Hills), ils auraient pu y aller à fond. Reste que les scènes dans l’hôpital psychiatrique étaient très, très bien écrites, intégrant tous les rebondissements de l’intrigue sur six ans pour donner un résultat absolument crédible. Le père et la mère de Buffy réunis, la mention de contradictions dans le développement de l’univers, tous les détails, toutes les références — un excellent clin d’oeil aux fans dans un épisode qui, en prime, fonctionne parfaitement, raconte une vraie histoire tout aussi valable que les autres épisodes (enfin, en l’occurrence, infiniment plus valable que le reste de la saison).

C’est curieux : d’habitude, je déteste l’idée qu’à la fin d’une histoire le personnage se réveille et réalise que tout n’était qu’un rêve, mais dans le cas de Buffy j’ai passé une bonne partie de l’épisode à souhaiter que Whedon ait posé ce jalon en prévoyant l’ultime épisode de tout le Buffyverse, où Buffy se réveillerait enfin définitivement. Souvenez-vous de Dawn : par deux fois dans la saison précédente il avait introduit l’idée de l’altération de l’univers par un sort, nous préparant à l’arrivée de la petite soeur. Je ne sais pas s’il oserait conclure la série de cette façon — parce qu’il ne pourrait plus jamais faire de séries ni de films dans cet univers, et/ou parce que tous les fans le haïraient à un point difficile à imaginer. Et je pense que j’aime cette hypothèse uniquement parce que je la pense peu probable (et parce que cette saison me fatigue, aussi), et que je détesterais de tout mon coeur que ça arrive effectivement un jour. Mais je vais tout de même m’accrocher à cette idée, et supposer que Whedon a posé ça comme une piste, qu’il a envisagé cette possibilité de fin, tout en pensant dès le départ qu’il ne l’utiliserait certainement jamais. Je trouve que ce serait bien son style. Après tout, c’est rare que les hallucinations que vous n’avez pas continuent toutes seules dans leur coin après que vous soyez guéri.

I’m afraid we’ve lost her.

Voilà, on a eu la clé de la série, tout l’univers n’existe que dans l’imagination d’une adolescente dérangée dont il ne sera plus jamais fait mention (au passage, les auteurs auraient dû en profiter pour que les vrais/faux parents de Buffy l’appellent autrement, tant qu’ils y étaient) même à la fin des séries. En plus, ça justifie même les mauvais épisodes, c’est vraiment parfait (ça doit être quand ils injectent à Buffy des calmants importés en douce du Mexique pour faire des économies).

Archives

2001 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2002 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2003 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2004 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2005 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2006 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2007 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2008 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2009 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2010 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2011 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2012 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2013 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2014 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2015 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2016 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2017 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2018 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12