Hi! Do you remember blogs? Well, this used to be one. Now it just serves as an archive for my multiple Twitter accounts.

5 January 2005

Le pendule de Foucault, d’Umberto Eco, page 182, parce que je n’ai rien d’autre en stock, là, tout de suite : Est-ce que c’est plus facile à lire en faisant la transition après du Gaiman, qui est déjà lourd, qu’après du Douglas Adams ? Est-ce que, le reprenant à défaut d’autre chose après avoir déjà décidé une fois de l’abandonner, je suis plus décomplexé pour sauter des passages entiers ? Ou est-ce que l’auteur a juste fait exprès de rendre les cinquante premières pages imbouffables pour n’être lu que par des gens qui le méritent ?

Archives

2001 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2002 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2003 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2004 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2005 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2006 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2007 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2008 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2009 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2010 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2011 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2012 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2013 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2014 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2015 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2016 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2017 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2018 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12