1 mars 2004

Pédéblogueurs 2004.03

Le mois de mars vous est offert par David Madore.

N’hésitez pas à faire de la publicité à ce calendrier, hein. Je trouve le nombre de liens dessus un peu faible. A quoi ça sert de le mettre sur un site séparé s’il n’y a que mes lecteurs qui le regardent ? Bande d’ingrats. (Je sais que ça vous plaît quand je vous traites d’ingrats. Ah, les hommes. Tous des salopes.)

Je… rêve ?

Le meilleur des Oscars… sous-titré, plutôt que de réutiliser la mauvaise traduction simultanée de la veille ?! Qu’est-ce qui se passe, chez Canal+, ils se sont acheté une conscience ?

P.S. Je me doutais que je postais trop vite. Ce n’était que l’intro. C’est mieux que rien — et ça ve me donner l’occasion de retourner jouer — mais, s’ils se sont donné la peine de sous-titrer le lancement et les extraits de films, c’était vraiment vraiment trop demander qu’ils fassent le reste aussi ?

2 mars

CSS drop shadows : j’avais vu la technique utilisée sur 1976design.com, j’avais trouvé l’idée géniale, mais je m’étais refusé à la copier, parce que je pensais qu’elle était originale (en l’occurrence, elle l’était) et que je respecte l’originalité. Du coup, je me suis contenté de remettre des fausses ombres portées que j’avais déjà réalisées avec l’option non-standard (mouarf), propre à Mozilla, qui permet d’utiliser un dégradé de couleurs pour les bordures.

Maintenant que c’est officielment publié sur A List Apart, je le mettrais bien à profit, sauf que… il faudrait que je modifie tous mes anciens posts contenant des images, pour ajouter le <div> autour. C’est beaucoup trop de travail pour quelque chose qui n’est même pas vraiment parfait (les extrémités de l’ombre ne font pas naturel — l’ombre est même pire que celle que j’ai actuellement).

Pas de chance.

De l’importance de la musique dans un film (via BB). Tout particulièrement le deuxième épisode.

Indépendamment de la musique, ça me rappelle que je devrais pouvoir faire un webcomic avec des graphismes super-simplifiés, même du pixel-art, même en réutilisant les mêmes images en permanence (parce que je suis capable de passer un peu de temps à faire une librairie de décors et personnages réutilisables, pas de pondre du pixel-art jour après jour), un peu comme Diesel Sweeties, mais avec une histoire. Tout ce qu’il faut, c’est que je m’y mette, ou quelque chose comme ça.

« First, if you are running an old version of Firebird or Phoenix, visit the Extensions panel in Tools, Options and disable all of your extensions. »

Et comment on fait pour désinstaller ces putains d’extensions ? Est-ce que les anciennes versions vont devoir rester ad vitam aeternam, désactivées, dans la liste des extensions ? Idiots.

P.S. Google : Firefox “uninstall extensions”. Je linke la page de résultats parce que le premier lien (celui qui contient la réponse) ne fonctionne pas, il faut utiliser le cache Google.

Ca doit être vachement compliqué, de faire une interface pour ça dans la fenêtre d’options. Je n’aime pas ce browser, ses choix de design, ses raccourcis clavier stupides et incohérents (Alt-Entrée qui, selon les jours, ouvre un nouveau tab ou enregistre la cible). Je vais acheter 512 Mo de RAM supplémentaires et réinstaller Mozilla, tiens.

Et si j’achetais un stock de Lego sur ebay ? J’ai peur d’ebay. Mais puisque tout le monde y est… (C’est toujours pour mon idée idiote que j’ai d’un webcomic en roman photo.)

3 mars

When I was… Je copierais bien l’idée, mais je n’ai pas assez de souvenirs pour remplir un post, alors je me contente de faire un lien.

Insert text here.

Urgent : jeune homme, beau et intelligent, plein de talents (cachés), motivé et disponible, cherche job intéressant, bien payé, pas trop chiant et pas trop matinal.

Voilà. Je ne ferai pas un effort de plus (du genre chercher, être aimable ou porter un semblant de costard).

4 mars

Je n’imaginais pas du tout qu’une machine à popcorn serait si volumineuse et, surtout, si bruyante. Vu le bruit de turbine que ça fait, vu qu’il chauffe (et consomme) presque autant que mon radiateur électrique, je comprends mieux que ça ne soit pas moins cher.

En attendant, le premier essai popcorn n’était pas très bon. Je ne sais pas si c’était l’absence de sel (c’était un test, pour voir) ou que mon maïs a traîné trop longtemps dans l’atmosphère de ma chambre. Je ne pense pas que ça puisse venir de la machine elle-même. J’espère que non.

(N’hésitez pas à scroller. C’est bête, mais la seule photo qui soit belle est la dernière du post.)

J’ai acheté une ou deux (en fait, je sais compter : trois) petites boîtes de Lego et Megabloks pour vérifier si les briques que j’ai volées à mon petit frère étaient compatibles (et la réponse est non). Les personnages humains de chez Megabloks ont une drôle de gueule, mais dans la série Dragons ils ont des choses vraiment sympa.

Je ne crois pas que Lego ait jamais fabriqué des bêtes comme ça. Megabloks fait aussi de très jolis dragons, mais c’est plus cher. Au niveau des briques, je trouve qu’ils prennent un peu trop de liberté par rapport aux standards, fabriquant toutes sortes de formes à usage unique, pas très pratiques pour être créatif. Mais, au niveau des personnages et des bêtes, ils assurent (les yeux sont juste un peu décevants).

Le squelette, lui, vient d’une petite boîte Lego, certes moins chère, mais complètement ridicule comparée aux designs Megabloks :

Regardez comme les briques spécifiques sont jolies, j’ai hâte de les intégrer dans un décor. Ca ferait une jolie décoration dans un salon, non ?

Et, enfin, la série Alien Agency. C’est dommage que les humains aient une tête bizarre et qu’ils portent une cravate. J’ai passé en revue toutes les boîtes : pas moyen de trouver un seul personnage Lego normal. Sur leur boutique en ligne, pareil. Comment on fait, quand on veut raconter des histoires autour de quelqu’un d’autre que Harry Potter ou Spider-Man ?

J’aime beaucoup la petite citerne transparente, qu’on ne voit pas bien dans le fond.

Bref, il y a des choses à faire. Je ne sais pas encore si je laisse tomber (puisque je n’ai pas de stock de Lego à disposition, que c’est quand même cher ces conneries, et que j’arrive au bout de mon pactole de janvier — oui, déjà ! c’est effrayant) ou si je garde l’idée. On verra. Il faudrait déjà que j’aie une idée d’histoire compatible avec les divers éléments disponibles.

Désolé pour la lourdeur inhabituelle de cette page. Mais comme je n’ai rien à dire, autant meubler, non ?

MyPetFat. Euh, ouais. Ca ou un poster de Brad Pitt.

En revoyant les images que j’ai postées, je réalise que ça pourrait être beaucoup plus facile que je ne pensais.

Je pensais devoir construire un décor complet, mais c’est peut-être superflu : le fond blanc (ou éventuellement une autre couleur unie, à étudier, mais c’est de toute façon plus compliqué à réaliser, photographiquement, qu’un simple blanc) renvoie aux comics, et l’imagination arrive à remplir assez bien les vides.

Du coup, plutôt qu’une tonne de Lego, il suffirait peut-être que j’aie quelques fonds unis (blanc, noir pour la nuit, une ou deux couleurs pour des effets particuliers). Ca devient plus simple.

Et puis, rien que ces deux laborantins, je suis sûr qu’il y a plein de choses à faire avec.

www.garoo.net — version 1863.3

En cours…

Voilà. Je suis un peu instable, en ce moment. Rien ne me convient. Je suis à court d’idées, donc condamné à reprendre, semaine après semaine, diverses idées que j’avais déjà utilsées. Appelez-moi Sisyphe.

Il y a encore des ajustements à faire, mais l’idée est que le minilog retourne dans une sidebar, pour que les gros articles restent plus longtemps en haut ; mais cette fois la sidebar est à gauche, parce que sinon on a tendance à ne pas la lire. J’y ajouterai prochainement le contenu traditionnel d’une sidebar.

L’inconvénient, c’est que toute la sidebar doit se charger avant le contenu principal (oui, je sais, avec les CSS, je pourrais, mais non), mais je vais partir du principe que ce n’est pas grave, vu que la page d’accueil est statique, donc rapide à charger. (Elle l’est sur mon modem.)

Et puis, si ça ne vous plaît pas, je vous emmerde de toute façon ça rechangera dans une semaine.

5 mars

— Mieux vaut vivre avec des remords qu’avec des regrets.

— Je suis pas sûr. Mieux vaut vivre avec des rêves que savoir qu’on a échoué.

6 mars

Un petit tour des CMS open-source, comme ça, pour voir, au cas où je continuerais ma spécialisation dans les sites de campagne. Déprimant (le petit tour, autant que l’idée de travailler).

J’ai déjà dit tout le mal que je pense de SPIP — enfin, non, je ne suis pas rentré dans les détails, mais je me contenterai de dire que j’en pense du mal, et beaucoup. Mais les autres ne sont pas tellement mieux. Typo3 est sûrement très pro, mais je trouve la gestion des templates absurde ; en plus, la documentation est écrite dans un anglais tellement approximatif que ça me donne mal à la tête, et ça n’aide pas. Cofax, qui a l’air prometteur et est utilisé par des journaux en ligne, est… uniquement disponible sous Windows. Non, sérieusement. Je passe sur tous les petits machins, parce que c’est de sites professionnels qu’on parle. Zope est l’inverse de SPIP : ça a l’air très bien pensé au niveau des templates, mais totalement inutilisable pour le rédacteur lambda. Si je devais réaliser un site, là, j’essaierais Plone, basé sur Zope, mais avec une vraie interface utilisateur. Sauf que s’embarquer sur une solution en Python, pour laquelle je serais donc incapable de coder la moindre extension, c’est un peu angoissant. Reste quoi ? Reste que, de tous les CMS que j’ai vus, celui avec lequel je me sentirais le plus à l’aise pour développer un site est encore Movable Type. Ce n’est censé être qu’un système de blogs, mais c’est extensible, ça fait des pages statiques, ça sait faire de jolies URL toutes propres, et c’est entièrement bien pensé. Sauf que ce n’est pas open source. Il paraît que les candidats aiment bien utiliser de l’open source.

J’ai donc le choix entre Plone (suicidaire parce que je risque de me planter avec), SPIP (suicidaire parce que je vais vouloir me jeter par la fenêtre quand j’en serai à faire les templates), ou le fait-main (suicidaire à cause de la charge de travail que ça représente).

Est-ce que personne ne serait volontaire pour faire, là, dans la semaine, un bon CMS basé sur SPIP ? Il n’y aurait pas tant de choses que ça à changer pour en faire quelque chose de correct.

7 mars

Buffy — 7.18–7.19

Beaucoup de zzz avec quelques bouts de port’nawak.

En remplacement des übervampires (en espérant qu’ils soient effectivement sortis du jeu, malgré le cours d’Anya), on se retrouve avec un prêcheur pervers et misogyne. Ah, et invincible, pour changer, parce que ça ne rappelle pas du tout Glory. L’avantage sur les vampires des cavernes, c’est qu’il a des dialogues ; l’inconvénient, c’est que… ils sont atrocement chiants, ces dialogues. Je n’ai pas plus envie de les entendre que je n’avais envie d’entendre parler (à répétition, en plus) de viols dans cette série. Et puis, pas franchement charismatique, le grand méchant.

Quoi d’autre ? Faith, dont je me serais bien passé aussi : personnage aussi insupportable qu’Andrew, même si elle, au moins, sert à quelque chose dans l’histoire. Xander borgne, mais je m’en fiche parce que c’est Xander (quand je m’étais fait spoiler, je pensais qu’il se retrouverait aveugle, mais non, même pas capable de faire ça à fond, ce gros nul). Trois potentielles tuées, mais on s’en fiche parce que ce sont des figurantes (très cheap, pour le coup, très Star Trek, de ne pas avoir tué celles qui avaient des noms — c’est comme Xander qui perd un seul oeil, c’est minable, surtout pour une dernière saison où ils peuvent tout faire voler en éclats). Et une rébellion absolument ridicule.

Il reste trois épisodes pour ne pas rattraper le coup et sauver la série. Plus qu’un seul samedi à souffrir. Après… après, peut-être que je piquerai des divX d’Alias autour de moi, pour me changer les idées.

« Une démocratie, ça ne gagne pas une guerre. » Tiens, Buffy vote Bush.

Think Of Me. C’est romantique.

8 mars

Mmh. Et si, moi aussi, j’adoptais un guest blogger pour faire genre ?

Une sidebar, dans un coin, un nouveau blogueur, pour jouer à graines de star (ben oui, si c’est pour donner la parole à quelqu’un qui a déjà un blog, ça n’a aucun intérêt). Mais est-ce que je connais encore des gens qui ne bloguent pas, et qui seraient capables de produire quelque chose d’intéressant ? J’ai déjà contaminé presque tout le monde, et je ne suis pas sûr d’être assez social pour recruter un guest par mois.

Il faut que je réfléchisse, que je cherche dans mon carnet d’adresses. Ou dans ma liste de contacts DialH. Ou que j’attende que l’idée me passe.

Espagnol : cours en ligne. Pour la semaine Almodovar sur Arte.

« Karoshi : mort par excès de travail. »

Et ça arrive aussi par chez nous. Pas pour moi, merci. Vous pouvez la garder, votre culture du travail.

Pendant ce temps, à Vera Cruz, le serveur sature. D’après nos stats Webalizer, Gayattitude tourne en moyenne à 500 Mo par jour. Je ne suis pas un vrai administrateur système, mais je vois toujours, sur les sites web, des gens se plaindre qu’ils ont dépassé leur 1 Go de limite mensuelle, donc j’ai comme l’impression que ça fait beaucoup de trafic, là, surtout pour une machine plutôt bas de gamme. Je prépare un redesign depuis un moment, mais ça ne réduirait pas tant que ça le nombre de requêtes. Un chat sur le web, ça demande des ressources. Plein. On est mal.

Un petit site n’a pas de problèmes. Un gros site peut réussir à équilibrer coûts et revenus. Un site moyen…

# rm -r /home/gayattitude_

9 mars

Pirates of the Caribbean en DVD

Excellent.

Orlando Bloom serait presque séduisant, en brun un peu niais (plutôt qu’en blondasse maniant l’arc et marchant sur la neige) et Johnny Depp… euh… il en fait pas un peu trop ?

Transformers RX-8 (via Gizmodo). Wow. Enfin, c’est pas si difficile à faire, mais wow.

10 mars

Bovine Rectal Palpation Simulator: comment a-t-on pu vivre sans ?

Is [horrid, amateur] design successful for eBay? Je sais que ça contribue à ne pas me donner envie.

Il faut que je reprogramme entièrement Gayattitude et je me suis rarement senti moins motivé. Je préfère largement m’occuper du layout et de l’installation d’un nouveau blog sous DotClear. (Choisi parce qu’il a l’air bien conçu et beaucoup plus agréable à utiliser que WordPress1.) Pas pour moi, le blog, et l’annonce de l’ouverture viendra plus tard, le cas échéant.

Créer un blog, faire un joli layout tout sobre, c’est intéressant. Reprogrammer un site qui existe déjà, qui fonctionne déjà (même s’il rame à 23 h), pour changer tout le fonctionnement (il va falloir que j’écrive des cron-jobs pour générer tout le chat en HTML, comme sur DialH, parce que ça doit être la seule façon de ne pas faire exploser le serveur), alors que je n’ai même pas la moindre idée pour le redesign graphique (nécessaire au passage, la configuration actuelle des frames génère trop de trafic — oui, c’est un peu paradoxal pour un frameset, je sais), c’est horriblement peu intéressant.

Je chercherais bien quelqu’un pour coder à ma place en échange de toasts et de pop corn, mais non, je n’ai confiance en personne pour mettre le nez dans mes scripts.

Alors, pour l’instant, je me suis contenté de changer le délai de rechargement du chat. Ca permettra de survivre. Ou pas, suspense.

1 : Non, sérieusement. Dans WordPress, pour couper un article sur la page d’accueil, il faut écrire <!–more–> à l’endroit où on veut couper. Moins intuitif, c’était difficile.

11 mars

Padawan :

Pendant ce temps, en France, la SACEM (notre RIAA locale) menace de porter plainte contre Apple France si la société ne paye pas la taxe sur les disques durs (de 10 à 20 € selon la taille).

Outre le fait que cette nouvelle me rappelle que les disques durs sont taxés (la vie de tous les jours est tellement plus facile quand on oublie le détail des conneries qui nous entourent), ça m’intrigue.

D’abord, d’après la news, ce différend ne concernerait que l’iPod, ce qui n’a aucun sens : les ordinateurs Apple aussi contiennent des disques durs, donc soit Apple a l’habitude de payer les taxes, soit la Sacem ne devrait pas avoir à se plaindre qu’au sujet de l’iPod.

Mais, surtout, à quoi joue Apple ? Est-ce qu’ils ont délibérément décidé de se retrouver devant les tribunaux, pour jouer les héros en se battant contre cette taxe idiote ? C’est terriblement américain, comme concept, mais au niveau publicitaire ça pourrait marcher : Apple défend les droits des consommateurs ! Tous avec Apple ! Mais, comme c’est très américain, ça a aussi beaucoup de chances de rater en France, ce qui leur ferait une ardoise assez lourde à payer. Est-ce qu’ils peuvent se permettre de payer 20 € plus les intérêts pour chaque iPod déjà vendu ? Les iPod sont plus de 50 $ plus chers en France qu’aux Etats-Unis, peut-être qu’ils ont mis le pactole sur un compte épargne pour préparer leur opération.

C’est dans ces moments-là que j’aimerais être un blogueur super célèbre et être contacté par des informateurs anonymes qui me feraient suivre des mémos confidentiels. Zut. J’aurais dû bosser plus dur pour devenir plus important. Heureusement que je m’en fiche, en fait.

C’est un cercle vicieux.

Depuis un moment, j’ai la flemme de passer plus de quelques heures sous Photoshop pour boucler un nouveau layout, parce que je sais que, même s’il est superbement fantastique, j’en changerai un ou deux mois plus tard.

Mais, du coup, le layout que je fais ne ressemble à rien. Sans même parler du temps passé dessus, je ne suis même pas motivé pour avoir des idées intéressantes, pour faire du beau, puisque je serais que ça ira à la poubelle très bientôt. Résultat, au lieu de tenir un mois, le layout devient insupportable au bout de deux jours. Et je suis encore moins motivé quand il s’agit de le remplacer.

A côté de ça, hier et aujourd’hui, j’ai fait une belle mise en page pour un nouveau blog (qui devrait ouvrir demain), avec un superbe logo, une image simple mais jolie, comme je n’en avais pas fait depuis longtemps.

Il faut que j’essaie de me remotiver. De me dire que, même si j’écris de la merde, même si 99 % de mes lecteurs ne me méritent pas (ça en laisse six, vous en faites peut-être partie, vous, là), même si ça ne sert à rien, ça sert quand même à quelque chose. Dit comme ça… je ne sais pas si je vais réussir à me convaincre.

De la subversivité des députés UMP (et de l’ineptie des ministres déléguées UMP).

12 mars

Ils étaient bien organisés, pour le premier prime en direct de Nouvelle star : dans chaque groupe de trois, deux têtes connues et une qu’on n’avait pratiquement pas vue dans les épisodes précédents. Et devinez qui se retrouve éliminé ?

Les candidats n’ont pas été choisis par le public, mais par les monteurs des premières semaines. Je serais un des perdants d’aujourd’hui, je porterais plainte contre la production pour manque d’équité. Mais que fait donc le CSA ?

www.garoo.net — version 1864.0

En cours.

Voilà le design du jour. Est-ce que c’est la peine que je commente ? Est-ce que ça vaut le coup, surtout ?

Ah, oui, le passage au bleu : ce n’est pas volontaire, c’est imposé par l’image, mais il se trouve que c’est justement la même teinte que j’ai utilisée dans le blog pas-à-moi dont j’ai fait la mise en page hier (et dont je n’annoncerai pas l’ouverture ici, du coup, na, ça vous apprendra). Il faut croire que c’est une période bleu clair. Heureusement que les usagers de Gayattitude réclament que ça reste gris, sinon je ne sais pas ce qui pourrait arriver.

Quant à l’image, eh bien… le post où je présente les personnages Megabloks est encore sur la page d’accueil. J’ai fait une dizaine d’essais de photos sur fond blanc (bricolé avec un carton couvert de bristol et trois lampes de bureau à 6 €, parce que je n’ai pas envie de vider les piles de mes flashes à chaque fois que je fais des photos d’objets) et c’est celle qui se prêtait le mieux à un en-tête de blog.

Je vous montrerais bien les autres photos, comme ça, pour le plaisir, mais on ne sait jamais : je pourrais en avoir besoin pour faire un redesign dans deux jours, donc je dois préserver l’effet de surprise.

Réflexions laser. Arg, je suis bloqué au niveau 10. Merci K.

Note à moi-même : ne plus acheter de Smint, au moins dans les deux prochains mois. Je ne veux pas savoir s’il y a un rapport entre Paul Belmondo et les bonbons à la menthe, je ne veux pas savoir si c’est un concours de débilité avec Ferrero. Tout ce que je veux, c’est ne surtout pas entrer dans leurs statistiques de ventes après diffusion de la pub.

Bruce Almighty en DVD

La partie comédie est très réussie et, heureusement, représente le plus gros du film. Mais le scénario a le défaut d’être écrit aux Etats-Unis : au lieu de traiter le sujet comme une comédie de science-fiction, comme le ferait certainement un français, il s’agit d’une fable à message. Et le message, c’est que Dieu, c’est vachement dur, comme boulot, alors on devrait arrêter de se plaindre et lui faire un peu plus confiance. Et que, quand quelque chose de mauvais arrive, c’est pour une bonne raison. C’est un peu difficile à avaler, quand on n’est pas américain.

« [God,] I want you to decide what’s right for me ! » Ca aussi, c’est un peu difficile à avaler.

P.S. En regardant les scènes supprimées sur le DVD, je réalise que certains bouts de scènes ou de dialogue du film n’ont aucun sens parce qu’ils renvoient à ce qui a été coupé. Vive le DVD, qui donne un nouvel argument aux producteurs, leur permettant de faire couper des scènes même si elles rendent la suite incohérente, en disant “c’est pas grave, ceux que ça intéresse achèteront le DVD”.
Mais à quel moment c’est devenu une pratique courante, de tourner un film de trois heures pour en couper la moitié après ? Est-ce qu’ils ne sont pas censés faire attention au temps quand ils travaillent le scénario ?

13 mars

Fun Radio s’y met aussi. Une interface en Flash, idée intéressante (si elle est moins buggée que l’anim de démo).

Domain Name: GAROO.NET
Registrar: GANDI
Expiration Date: 17-mar-2004

Une chance que j’aie fait un whois, par hasard et désoeuvrement, sur mon nom de domaine. Les emails d’avertissement étaient allés sur mon adresse à spams que je ne vérifie jamais.

Mais tout de même… quels radins vous faites, comme fans. A aucun moment dans le renouvellement Gandi ne m’a demandé mon identité, ce qui veut dire que n’importe qui d’entre vous aurait pu m’offrir une année de plus, anonymement et sans rien attendre en retour, par pure bonté d’âme, par pure gentillesse. Mouarf. (Ne prenez pas ça pour une invitation à le faire maintenant : c’est trop tard, j’ai renouvelé jusqu’à mars 2005 et ça ne servirait à rien de m’engager sur plus longtemps, on ne sait jamais ce que je deviendrai, et encore moins mon site.)

Sans compter que personne ne m’aurait ne serait-ce que prévenu que j’allais disparaître. Vous voulez secrètement ma mort, en fait, c’est ça ?

Sinon… j’espère que vous n’êtes pas trop nombreux à avoir utilisé les liens Amazon sur mon blog. Apparemment, il n’ont pas dû trouver ma candidature comme partenaire intéressante, et ils n’ont jamais jugé bon de me le faire savoir.

Quand je me suis inscrit (enfin, je devrais dire “quand j’ai demandé à m’inscrire”, du coup), j’ai trouvé très marrant le fait qu’ils invitent leurs futurs partenaires à ne surtout pas attendre un seul instant pour commencer à mettre des liens, sans perdre une seconde pour leur faire envoyer des clients. Je me disais que ça devait bien les arranger, que ceux qu’ils refusent mettent des liens quand même et leur apportent donc des revenus possibles sans leur coûter un centime. Ben tiens, je ne croyais pas si bien dire. Ce à quoi je ne m’attendais pas, c’est que, non contents d’en profiter, ils se gardaient bien d’avertir les webmasters concernés, pour que ça dure le plus longtemps possible. Merci Amazon, très pro, très sympa, vraiment.

Bye bye la wishlist, pour la peine. (Ca va sûrement les faire pleurer, ça.)

Et, maintenant, je dois me taper les archives pour enlever tous les liens.

Ouf, mes oreilles sont sauvées un quart d’heure avant la fin. J’ai bien cru que MC Solaar n’allait jamais dire à cette pauvre Pascale Clark que “Mach 6” ne se prononce pas “mâchecisse”.

La lampe “dal”. Il y a des fonctions intéressantes.

14 mars

Buffy — 7.20–7.22

This is the end.

Un bon épisode, un épisode moyen et un épisode… final. Plus de commentaires inspirés quand je saurai ce que je pense. Globalement, ça ne sera pas du bien.

Eureka !

03:18: Je me suis acheté une carte de capture télé@, et en fait les captures@ sont pas tellement meilleures qu’avec la précédente :(
03:20: Ca m’énerve l’informatique
03:20: Et pis la fin de Buffy était pas bien
03:20: Je vais devenir président et faire exploser la planète
03:20: Ca c’est un but dans la vie

Buffy — 7.22 (bis)

Bon… j’ai repassé la cassette, lu le transcript en VO, cherché sur Google Groups les threads de frtss parlant de l’épisode lors de sa première diffusion, histoire de mettre un peu d’ordre dans mes idées.

Disons que l’épisode final n’est pas si mauvais, qu’il est plutôt bon en regard du reste de la saison (et donc des deux dernières saisons, puisque la précédente était pire), mais qu’il est très, très en-dessous de ce qu’on pouvait espérer de Buffy à l’époque où Whedon supervisait les scripts.

Je n’ai pas envie de détailler tous les points absurdes, tout ce qui manque, les trous du scénario, les contradictions avec la théorie de la série. Ca n’en vaut pas la peine, la série, cette fin, ne le mérite pas. Si vous voulez savoir ce que je reproche à cette fin, allez sur fr.rec.tv.series.sf.

C’est désormais officiel : il n’y a pas de saisons six et sept de Buffy. La résurrection de la tueuse, c’est juste une spin-off écrite par des scénaristes sans talent, sans aucun intérêt. Ca ne compte pas.

Ca me déprime. C’est ça, les gens talentueux. Ils ne savent rien faire mieux que gâcher leur talent. Regardez Whedon. Regardez Garoo.

Eureka ! (bis)

J’ai trouvé la solution à tous mes problèmes.

Etape 1 : jouer à Euro Millions toutes les semaines.
Etape 2 : rêver à ce que je ferais avec tous ces millions d’euros, jusqu’au moment du tirage.
Etape 3 (l’astuce est là) : ne pas consulter les résultats, mais au contraire continuer l’étape 2 jusqu’à ce que je retourne à l’étape 1 en fin de semaine suivante.

Plus jamais de déceptions ni de rêves brisés, grâce à la Méthode Garoo ! Essayez-là vous-même dès maintenant, sans rien payer d’avance !

Fonctionne avec à peu près tout, pas que la loterie.

Ah, la satisfaction de feuilleter un magazine de décoration en sachant qu’on pourra bientôt se payer tout ça et mieux encore.

Tiens, d’après E=M6, il faudrait que j’aie un ficus dans ma chambre pour purifier l’air, être moins fatigué, ne pas avoir mal à la tête, être heureux et devenir riche (oui, je sais, je n’arrête pas de parler d’argent).

Mais, bon, j’ai pas la place, moi.

15 mars

Histoire de justifier, a posteriori, l’achat impulsif de la carte de capture TV (qui n’a pas réussi à contrer ma dépression naissante), je vais ajouter une rubrique “zapping” au blog. Téléchargement d’ImageMagick1 en cours (c’est disponible sous Windows, reste à voir si ça fonctionne — en tout cas, c’est long à charger), je code les scripts cette nuit et, voilà, à moi les gymnastes à poil sur ce site (ça, c’était sur Canal+ cet après-midi, et je me suis dit que ce serait mal de faire des captures… je n’avais pas encore eu cette idée, toutes mes excuses aux lecteurs frustrés).

1 : L’utilitaire de capture fourni avec la carte (qui est le seul que j’arrive à faire marcher, notamment parce que ma carte vidéo refuse de gérer l’overlay vidéo) crée des fichiers BMP. Alors, quitte à ce que je sois obligé d’éditer l’image en local pour la convertir (étant en RTC, je ne peux pas envoyer le BMP au serveur), autant en profiter pour faire les retouches nécessaires (recadrage pour enlever les bords noirs, redimensionnement — ou pas, en fait — et amélioration du contraste) sur place, avec un script automatique, pour que ce soit simple et efficace. Sinon, je ne risque pas de poster des captures souvent.

P.S. Ca marche. Un fichier .BAT dans le menu “Envoyer vers” qui redimensionne et met l’image sur le bureau, un formulaire d’upload qui génère la vignette automatiquement, je suis prêt à poster plein de captures.

Ah, zut, j’ai oublié d’améliorer le contraste. Mais je n’en ai peut-être pas besoin, finalement.

Les coulisses du pouvoir (France 2)

« Sur le bureau de Machin, la pile des mails envoyés par les auditeurs de la radio. »

Moderne.

Trailer I, Robot. Sûrement trop gros à charger, vous me raconterez.

Petites coupures (Canal+)

Un film dans lequel Daniel Auteuil séduit Emmanuelle Devos, Ludivine Sagnier, Kristin Scott Thomas et Pascale Bussières.

Le cinéma français a un gros problème.

Maintenant, je me rappelle pourquoi j’avais enlevé le devoticon de ma page d’accueil. J’ai la flemme de le mettre à jour à chaque fois que je change le layout.

Là, c’est grave. Il est rose.

Les trois minutes de silence en France.

Heureusement que ma télé était allumée quand les sirènes m’ont réveillé, parce que s’il n’y avait pas eu le bandeau défilant “trois minutes de silence bla bla bla” (je ne sais plus ce qu’il disait exactement, j’étais juste assez réveillé pour comprendre le rapport entre les minutes de silence et le bruit) en bas de l’écran j’aurais cru que la troisième guerre mondiale avait finalement démarré.

Les sirènes ont dû sonner comme jamais, je ne me souviens pas m’être fait réveiller par les tests mensuels du mercredi midi depuis longtemps.

Un MMORPG Buffy, ça serait cool.

16 mars

Men in Black II en DVD

Le début est très bon ; la fin est acceptable (et pompée sur Buffy — qui tirait sans doute l’idée d’ailleurs, à tout hasard du côté des mangas) ; le milieu est plutôt mou et… très court, surtout. 1h24 au total ? Le premier faisait 14 minutes de plus ! Bonjour l’arnaque.

J’ai plutôt l’impression d’avoir regardé un épisode de série télé (à gros budget, certes), sans histoire, sans scénario, sans personnages et sans intérêt, et que je vais l’oublier aussi vite que je l’ai vu — alors que le premier film était plus marquant. En prime, je n’aime pas la voix originale de Lara Flynn Boyle et ça devient un peu trop voyant que Danny Elfman se plagie lui-même (à sa décharge, il doit mettre en musique un personnage lui-même très réminiscent de la femme alien dans Mars Attacks, pas étonnant donc qu’il retombe sur les mêmes orchestrations).

Posted elsewhere :

I’m not sure that “the masses” will ever embrace weblogs, even if they end up being a no-brainer.

Je pense, au contraire, que les weblogs peuvent être au final aussi courants que les adresses e-mail, au point d’avoir plus d’un blog par personne.

Je trouve que les blogs facilitent le contact avec les gens que je connais : il y en a beaucoup dont je ne recevais pas de nouvelles (et à qui je n’en demandais pas) régulièrement mais, maintenant qu’ils bloguent, je sais ce qui leur arrive, chaque jour. Ecrire ou lire un blog est beaucoup moins envahissant que de demander ou donner des nouvelles à quelqu’un. Si vous avez envie de lire, vous lisez. Si vous avez envie de sauter des pragraphes, vous pouvez, il n’y a pas d’interro surprise. Si vous ne le lisez pas tous les jours, ce n’est pas bien grave.

J’imagine parfaitement des grands-parents écrire au quotidien en sachant que leurs petits-enfants passeraient de temps en temps sur le site. Ou un groupe d’amis utiliser un blog collectif pour rester en contact. Ou une famille, une classe. Ou n’importe quel type de groupe, pour n’importe quelle raison. Plutôt que de gérer de grosses listes d’adresses e-mail et d’emmerder tous ceux que vous connaissez avec des blagues stupides et des films QuickTime, pourquoi ne pas les poster dans un endroit centralisé ? Sans parler du fait qu’un blog échapperait aux virus et aux spams (les blogs MovableType sont attaqués par les spammentaires, mais un blog restreint à un groupe de visiteurs serait tranquille).

Et, sur le plan professionel, je pense que les blogs peuvent être un très bon outil de collaboration. Parce que c’est simple, c’est même évident, c’est une organisation parfaitement naturelle : ça correspond à notre tendance naturelle à utiliser la chronologie pour classer les informations.

Dans cette optique, je dirais que la fonctionnalité sur laquelle les développeurs devraient se concentrer, maintenant, est la gestion de droits d’accès : si vous pouvez proposer une plate-forme de blogs qui est facile à installer, facile à utiliser, et à interdire d’accès aux étrangers, là vous avez quelque chose qui peut marcher.

Le retour des compilations musicales à la demande, mais avec la force de frappe de Starbucks cette fois.

Tiens, je pèse quatre kilos de moins qu’hier soir. Je me suis couché désespéré de ne pas perdre de poids malgré mon régime, et au réveil je suis pratiquement à mon poids de forme.

Trois possibilités : soit il est urgent que j’achète une balance électronique (en même temps, je ne suis pas sûr que ce soit plus digne de confiance sous prétexte que c’est électronique… mais ça ne peut pas être pire que celle-là), soit j’ai commandé à mon corps d’éliminer de la graisse pendant la nuit (mais je n’ai pas l’impression, visuellement, d’avoir maigri), soit il y a une sacrée marée en ce moment.

Quoi qu’il en soit, ça fait plaisir. Je sais que je mange un peu trop de toasts, mais quand même — il y a deux ans, j’avais réussi à maigrir tout en me goinfrant de Special K un soir sur deux. Maintenant que je carbure au pain complet, ça devrait revenir au même.

17 mars

Pub Smint

Il ne sait pas parler, il ne sait même pas sourire, il n’est personne, juste un nom de famille passé de mode.

Ils ont fumé quoi, les créatifs ?

Posted elsewhere, à propos de la fonctionnalité TypeKey de Movable Type 3.0 :

“Centralized authentication service”, ça veut bien dire “Tout le monde devra s’inscrire sur typekey.com pour pouvoir poster des commentaires sur la plupart des blogs Movable Type” ? C’est vraiment une idée bizarre.

Si TypeKey est vraiment ce que ça a l’air d’être (et j’ai vérifié, Six Apart a bien acheté typekey.com), est-ce que je suis le seul à trouver qu’ils sont en train de se la jouer Microsoft appliqué aux blogs ? J’avais déjà lu des plaintes quant au fait qu’ils soutiennent Atom au lieu de RSS, mais là…

Il doit pourtant bien y avoir des tas d’autres possibilités pour empêcher le comment-spam, sans tomber dans la centralisation. On ne fait pas les choses de cette façon, sur Internet.

Un, dos, tres (M6)

La France ne fait pas que de la sitcom AB Productions. Elle en importe, aussi.

Au moins, dans la version espagnole, les acteurs sont potables. Mais la soeur de Penelope Cruz est soit mal filmée, soit pas franchement mignonne.

Merci pour l’info (Canal+)

« Il paraît que la chirurgie esthétique fait des choses très bien, mais je n’y ai pas eu recours. »

Il n’y a même pas eu d’éclat de rire sur le plateau. Mais, peu après, un mufle de cadreur a fait un gros plan sur ses mains.

18 mars

Bizarre.

Sur ma A-lists de blogs personnels, ceux que je recharge toutes les heures (voire plus) quand je m’ennuie très beaucoup : 21 blogs, dont 17 francophones, dont… 14 blogueurs homos.

Là où ça commence à être un petit peu bizarre, c’est que la plupart ne parlent que très peu, voire jamais, de sexe, ou de sentiments, ou de Mylène ou de quoi que ce soit de gay. L’apprenti jedi, par exemple, j’ai beau avoir lu qu’il en était, je n’arrive pas à l’écrire, j’ai peur que ce soit faux et qu’il m’attaque pour diffamation. Je savais déjà que les homos étaient plus intelligents et plus intéressants que les hétéros, mais à ce point, au point que tous les blogueurs hétéros français soient chiants et ne méritent pas que je les bookmarke ? (Bon, je vous rassure, il y a aussi très beaucoup de blogueurs gays chiants. Allez voir sur u-blog. Ou sur g… euh… non, je ne peux pas dire ça. Bref.)

Là où ça devient super bizarre, c’est que 95 % des blogs anglophones que je lis (tous ceux qui ne sont pas sur la A-list) ont des auteurs soit hétéros, soit totalement assexués (je lis beaucoup de blogs qui ne parlent que technique). Et, ça, je n’arrive pas à me l’expliquer. What’s wrong with me ?

Il faudrait que je me force à mettre des titres à mes posts. C’est plus clair, ça permet de faire la différence entre les articles, de distinguer d’un coup d’oeil les nouveautés de ce qu’on a déjà lu. Beaucoup de solutions de blogging imposent, ou recommandent très fortement, qu’on mette un titre (impossible, par exemple, d’enregistrer un post sous DotClear sans mettre de titre) et, même si c’est une entrave aux libertés les plus fondamentales, même si la meilleure raison que je puisse trouver à ce comportement est d’avoir un bout de texte à mettre dans les permalinks et le RSS, reste que ça sert quand même à quelque chose, les titres.

Et, d’un autre côté, je n’arrive pas à m’y mettre, un peu comme si les titres étaient contradictoires avec ma conception du blog. Des pensées prises sur le vif, des instants, des choses qu’on jette sur le papier, ce ne sont pas des oeuvres ou des articles, ça ne s’intitule pas.

Nouveau gadget sur le blog : une prévisualisation en direct quand vous tapez un commentaire (via Binary Bonsai).

Je n’ai pas le temps de finir le script parce que je dois aller faire des courses, mais ça fonctionne. Ah, les regexp…

En plus, ça me donne envie de modifier mon code pour que les tags HTML simples soient acceptés dans les commentaires. Tant mieux, ça m’occupera une heure ou deux.

P.S. Voilà. Les tags simples sont acceptés (<b>, <i>…) mais je n’ai pas réussi à bien configurer les regexp pour gérer les <a href>, donc on verra plus tard. Et puis c’est déjà bien. Et c’est joli. C’est super mignon, je trouve, le petit texte qui se met à jour en-dessous du formulaire pendant qu’on tape.

Et, oui, j’ai bien dit <b> et <i>, pas <em> ni <strong>. Je ne les utilise pas parce que je les trouve absurdes (quand on veut mettre en gras, c’est qu’on veut mettre en gras, pas qu’on veut mettre en “fort”), alors je ne vais pas vous inciter à les utiliser, alors que vous n’avez pas le contrôle sur la feuille de styles et la correspondance <em>/italique et <strong>/gras.

P.S. By popular request, j’ai ajouté une case au formulaire pour désactiver la prévisualisation si ça fait ramer votre browser. L’option est enregistrée dans un cookie.

19 mars

Nouvelle star : Charles (M6)

C’est pour voir si ça vous fait cliquer.

(Pas de commentaire sur l’émission : je n’ai vu que la moitié, je ne peux pas dire si les suivants étaient moins nuls.)

Stars intimes : Steevy (M6)

Je croyais que Steevy avait une peau impeccable ?

Dogging. Mais que fait la police ?

20 mars

Une heure ou deux passées à essayer de faire fonctionner la carte de capture sur le serveur Linux, pour au final revenir à la configuration d’origine et que plus rien ne marche nulle part, je ne peux plus faire de captures.

Je vais attendre de voir si ça remarche magiquement demain, après que l’ordinateur aura eu une bonne nuit de repos.

Sinon, ben… fait chier, l’informatique.

Et, pendant que je poste ça, Jonatan Cerrada passe dans une bande-annonce avec un brushing inracontable que je ne peux pas immortaliser.

Radio Vox Populi. Devrait être plus intéressant que Spamradio, mais au final moins agréable à écouter.

Oui, moi aussi j’aimerais bien que mon blog parle de choses plus intéressantes que mes aventures avec des cartes de capture télé. J’aimerais bien.

TypeKey est bien ce que je pensais et, décidément, même sans mettre en cause l’honnêteté de Six Apart, je n’aime pas le principe. Quand j’arriverai à mieux définir les raisons pour lesquelles ça ne me plaît pas, je vous le ferai savoir, si personne ne le fait avant.

Reste à voir si les blogueurs décident massivement d’activer TypeKey. Mais j’ai comme l’impression qu’on n’y coupera pas.

En fait, je ne suis même pas sûr que ça marchera, leur idée. Le principal problème des blogs Movable Type, c’est que des spammeurs postent des commentaires juste pour que leurs URL soient vues par Google. Qu’est-ce qui les empêchera de mettre les URL en question sur leur page TypeKey et de recréer un profil à chaque fois qu’ils auront été bannis par trop de blogs ?

A moins qu’ils aient une solution magique1 qui n’est pas décrite sur la page, TypeKey pourrait bien faciliter le travail des spammeurs, puisqu’ils n’auront qu’à s’inscrire une fois pour spammer tous les blogs affiliés. Alors qu’on aurait pu leur compliquer la tâche en laissant cette fonctionnalité d’inscription et de vérification de l’adresse e-mail à la charge de chaque blog.

A voir…

1: Vous vous souvenez de Orkut Fight Club ? Orkut et Friendster sont des jouets sans importance, alors que TypeKey risque de devenir essentiel à la blogosphère. Imaginez un peu les mélodrames auxquels on va avoir droit quand des gens commenceront à se faire virer de TypeKey.

Voilà, j’ai réussi à écrire la regexp qui gère les <a href=”“> sans casser la reconnaissance automatique des URL. Ca tenait à peu de chose, j’apprends la syntaxe des regexp petit bout par petit bout.

Puisque les médicaments n’ont pas droit à la pub, il faut bien que quelqu’un leur en fasse.

Alors, oubliez les Biactol et tous les autres et demandez à votre médecin de vous prescrire quelque chose qui marche et qui me permet de faire des autoportraits sans fond de teint.

Je n’aime pas le principe de prendre des antibiotiques, surtout à longue durée, pour quelque chose qui n’est pas essentiel à ma survie, mais au moins ça marche. Et puis, peut-être que ça l’est, essentiel. A ma survie. Nécessaire, mais pas suffisant.

Info consommateur au passage : au deuxième mois, la pharmacienne m’a refilé un produit de substitution (mais plus cher d’un euro) parce qu’il n’y avait plus d’Eryacné en stock (ce dont elle ne s’est bien sûr “aperçue” qu’après avoir rempli la feuille de soins et marqué mon ordonnance — comme par hasard, c’est bien la première fois que je vois un pharmacien remplir la paperasserie avant de vérifier le stock… je ne suis pas près de retourner chez elle) et je me suis retrouvé avec des pustules pendant un mois. Je sais que le principe actif était le même, mais j’imagine que ce n’était pas le cas des excipients (l’odeur — caractéristique et très présente, ça ne doit pas être pratique quand on dort avec quelqu’un, heureusement que ce n’est pas mon cas — était légèrement différente) et que cette formule-là faisait moins pénétrer le produit. Ou quelque chose comme ça. Bref, l’info, c’est que, quel que soit celui qu’on vous prescrit, s’il marche, refusez les substitutions. On ne sait jamais.

Les crottes d’encens me fascinent.

J’ai essayé de brancher la sortie vidéo de mon appareil photo sur ma carte de capture (ce qui, compte tenu de la chance que j’ai dans ce domaine en ce moment, était un peu suicidaire, mais je ne suis pas à ça près, je crois que j’ai déjà tué le branchement du flash externe) et ça se confirme : les entrées composites de mes deux cartes de capture ont l’air grillées. (Le tuner, lui, fonctionne, mais la réception a toujours été mauvaise.) A l’occasion, il faudra que je redémonte mon ordinateur pour voir s’il y a quelque chose qui a l’air brûlé sur la carte, mais à ce que j’ai lu ça arrive souvent.

J’avais deux cartes de capture, dont une neuve, et maintenant je n’ai plus rien. Ca me déprime.

Qui me fait un photomontage comme ça (via C.) à partir de mes autoportraits ?

Moi aussi, je devrais m’amuser avec les stock photos de DeviantArt pour m’occuper et y avoir une galerie à remplir. Faudra que j’essaie d’y penser, à l’occasion. Mais DeviantArt est assez désagréable à utiliser en dialup.

Dead Zone — 2.12–2.13

Plutôt malin : depuis l’apparition de Stillson, l’ombre du livre Dead Zone planait sur la série et on pouvait s’attendre à ce qu’elle aboutisse tout naturellement à ce que Johnny abatte le futur président. Et voilà que c’est évacué, par la magie d’un univers alternatif dans lequel, je présume, tout se passe justement comme dans le livre. En un épisode (pas franchement passionnant par ailleurs, passé la surprise de réaliser que, si Bruce jeune ressemble à Bruce d’aujourd’hui, c’est parce que c’est le même acteur, sans cheveux ni bouc) les scénaristes retrouvent un horizon totalement dégagé : tout peut arriver.

En ce qui concerne le deuxième épisode… on n’a échappé au “Pitié, pas le coup de la tempête !” qu’in extremis et de pas grand chose, mais il semble annoncer une évolution assez bizarre pour la suite de cette demi-saison. Bizarre, ou prometteuse. Si le Destin a décidé de s’en mêler si directement, ça peut donner une nouvelle direction intéressante.

Tout ça pour dire que Bruce était mieux avec les dreadlocks. Comme c’est clairement le scénario qui nécessitait qu’il soit tondu, plutôt qu’un choix personnel de l’acteur, ça a dû être douloureux. J’espère qu’il a eu droit à une prime pour pouvoir se payer des extensions.

21 mars

Loaf: le Friendster des filtres anti-spam. Intéressant.

Allez voter, au lieu de rester plantés là comme des ânes devant vos ordinateurs

Parce que, sinon, ça sera pas la peine de vous plaindre que le résultat des élections est choquant et pas représentatif et pas ce que vous vouliez. C’est vrai que les régionales et les cantonales, tout le monde s’en fiche, mais ça la foutrait quand même mal si le FN faisait des scores énormes un peu partout (surtout dans le sud de la France, là, vous m’entendez ?).

Et votez pour des candidats sérieux. Le premier tour des élections, c’est aussi important que le second, c’est pas Loft Story. Vous n’avez pas envie que votre région soit dirigée par un facteur ou une employée de banque, alors c’est pas la peine de voter pour eux.

Faut tout leur expliquer…

22 mars

Mais pourquoi est-ce si difficile de trouver un bon système de blogs qui n’impose pas de mettre des titres aux articles ? Est-ce que c’est encore une conséquence de l’obsession sémantique, ou est-ce qu’ils sont conçus pour une majorité de blogueurs qui rêvent tous d’être pris pour de grands journalistes et de voir les titres de leurs articles repris partout sur le web ?

The title of your entry does not necessarily have to appear on your weblog; it is required, however, for sorting and display purposes in Movable Type itself

C’est le comble. “On comprend que vous puissiez ne pas avoir envie de mettre des titres, mais va falloir parce qu’on a codé comme ça.

Il y a des jours, je me dis que j’ai raison de toujours vouloir tout programmer moi-même. Mais, à force, c’est lourd, de réinventer la roue à chaque fois. Je voulais juste créer un petit blog sur le web.

Question subsidiaire, pour les utilisateurs de Movable Type qui me lisent : est-ce que MT permet de créer deux posts, le même jour, avec le même titre ? Parce que, si oui, je peux toujours remplacer le champ Titre par un <input type=”hidden”> à valeur fixe.

24 mars

D’habitude, je ne poste pas ces choses-là, mais je trouve celui-ci mignon. Reçu par mail, de ma mère (pas de lien, donc, elle n’a pas encore de blog) :

C’est aussi un peu pour rattraper le fait que j’ai été trop occupé ces deux derniers jours (on y reviendra). Et puis, après Hamtaro, ça pourrait devenir une politique éditoriale. (Faut pas que je dise ça trop fort, sinon je vais recevoir un paquet surprise avec un gros rat de compagnie, et ma chambre pue déjà assez comme ça.)

Donc, comme je disais, j’ai bossé pendant deux jours. En urgence. Rapport à l’entre-deux tours. Sur un clone régional de South Park. (J’ai hésité à couper les visages en deux pour les faire parler comme ils font avec Saddam Hussein, mais je me suis dit que ça ferait trop, côté plagiat.) Vous avez vu comme je dessine bien ? Avec ça, on se demande pourquoi je ne l’ai pas encore lancé, mon webcomic. (Si, au moment où vous visionnez l’animation, il y a une bande son, sachez que je ne l’ai pas encore entendue et je décline toute responsabilité.)

Ca faisait longtemps que j’avais envie d’essayer de réaliser quelque chose de ce genre en Flash, pour voir si je m’en sortais. Ben, voilà : j’ai essayé.

Maintenant que je vais être à nouveau riche, qu’est-ce que j’en fais ?

Je pourrais acheter deux écrans LCD pour épargner mes yeux quand je suis sur le web. Mais ça fait quand même beaucoup d’argent pour pas grand chose (quoi ? ma vue ? elle est déjà foutue). Je pourrais plutôt acheter trois moniteurs 17” neufs, histoire d’avoir trois écrans bien homogènes (vu que mon premier se fait vieux, mon second se fait flou et je n’ai pas encore de troisième). Trois pour le prix d’un seul LCD, c’est économique. Je pourrais aussi m’acheter une tablette Wacom géante, il faut bien ça pour gérer un environnement sur trois écrans (d’autant que celle que j’ai n’est plus toute jeune, même pas USB, or j’imagine qu’une tablette USB est plus rapide, donc mieux pour l’hypothèse hypothétique de dessiner). Je ne sais plus combien ça coûte, mais il me semble que je pourrais me payer la tablette plus les trois moniteurs et avoir encore un peu de petite monnaie. (Sauf que je n’ai pas assez de place pour tout ça sur mon bureau.)

Ou garder mon argent, être raisonnable, pour ne pas être obligé de retravailler trop tôt. Parce que, même si cette fois c’était de l’argent vite gagné, c’est quand même pas mon truc. Je n’ai dormi que six heures cette nuit, c’est dire.

26 mars

Une autre possibilité pour dépenser mon argent durement gagné (vous n’avez jamais remarqué que c’est toujours plus difficile de gagner de l’argent que d’en dépenser ? what’s up with that ?) : j’adorerais avoir un petit Palm (ou mieux, Psion, j’aime bien avoir un clavier) avec une carte wifi et, éventuellement, une extension appareil photo s’il y en a des correctes. Pouvoir bloguer de partout, me déplacer avec mon ICQ et mon mail, enfin, la totale du geek, quoi. Mais, outre le fait que ces gadgets sont hors de prix et que je déteste l’idée de me promener avec un objet tout petit, tout fragile et tout cher, il y a surtout la question de l’utilisation : est-ce que les points d’accès wifi gratuits sont répandus dans Paris ? Parce que la solution Orange@ est, comme on pouvait s’y attendre, à un prix prohibitif.

Sinon, il y a plus simple et beaucoup moins cher : prendre un petit appareil photo pas cher. Enfin, quand je dis pas cher… c’est incroyable comme la définition de ce qui est cher ou non change vite selon qu’on a de l’argent sur son compte (désolé de découvrir la vie, mais je n’ai pas souvent de l’argent, je n’ai pas souvent l’occasion de penser qu’un appareil à 150 € n’est pas cher). Donc, un appareil photo miniature, quelque chose qui tiendrait dans ma poche en permanence et que je n’aurais pas peur d’emporter partout, pour que je puisse faire un vrai photolog. Il faut que je regarde la qualité d’image que ce genre d’appareil peut donner.

Ou je pourrais tout dépenser en sacs et stylos. Je ne suis pas du genre à me ruiner en fringues, à collectionner les chaussures, et je suis même plutôt raisonnable en ce qui concerne le matériel informatique (malgré tout ce que j’ai écrit ces derniers jours), mais je ne résiste pas aux sacs et aux stylos. Eh oui, vous avez deviné mon grand secret : je suis une fille ! D’ailleurs, un jour je vous raconterai quand j’étais petit et que… euh, non. Bref, là où j’ai de la chance de ne pas être une fille bien que j’en sois une, c’est que je ne peux pas me ruiner en sacs à main de grand couturier : en ce moment, je collectionne plutôt les pochettes DDP et les besaces H&M. Sur les deux derniers jours, j’en ai acheté trois, dont deux que je n’utiliserai probablement jamais pour cause de manque de poches. En fait, ça fait dix ans que je cherche le sac idéal (mais, comme la mode change en cours de route, même si je l’avais trouvé, il aurait fallu que je me remette à chercher). En ce moment, l’idéal, ce serait quelque chose de petit, près du corps, mais avec plein de poches. Téléphone, chéquier, gros porte-monnaie, gros trousseau de clés, carte orange, carnet et stylo, réserves de cap… euh… voilà, j’ai plein de choses à transporter et organiser (et là, c’est le strict minimum : idéalement, j’aimerais ajouter plein de choses et, notamment, un appareil photo ou un PDA, si vous avez suivi). Ah, et plein de paquets de mouchoirs, aussi. Et caser tout ça dans un truc discret et pas moche, c’est loin d’être évident.

C’est marrant, les pubs pour le “self-stockage” dans le RER me font systématiquement penser à ce vieil épisode de X-Files où Mulder découvre un box plein de… euh, d’aliens, d’hybrides, ou de n’importe quoi d’essentiel à la soi-disant vision cohérente à laquelle Chris Carter dit avoir été fidèle depuis le début. Pourtant, c’est simple, un box, ça n’a rien d’exotique. Ou peut-être que si, c’est exotique ? Ca doit être encore nouveau et peu répandu en France, pour qu’ils aient besoin de faire autant de pub.

Ceci dit, j’ai des doutes sur l’efficacité de leurs affiches. Les gens qui prennent le RER sont soit des pauvres qui ne peuvent pas habiter à Paris, soit des riches qui vivent en pavillon. Dans un cas comme dans l’autre, qu’est-ce qu’ils vont faire d’un box qui coûte aussi cher qu’un studio en plein coeur de Paris ?

Tant qu’on est dans les transports en commun, ces mini-poubelles en carton “Attentifs ensemble” sont ridicules. Combien de gens on pourrait tuer avec une petite bombe chimique qui tiendrait dans un sac MacDo ? Et pourquoi les poubelles géantes, ces cylindres d’un mètre de diamètre, qui me semble-t-il avaient été conçues pour contenir l’explosion d’une bombe, sont elles aussi condamnées ? Ah, c’est sûr, ça fait de jolis cendriers géants.

Bonne nouvelle : l’entrée composite de ma vieille carte de capture n’est pas grillée, j’avais juste inversé les câbles (le multicâble permettant tous les branchements rentre aussi bien dans sa prise que dans la prise S-Video, c’est idiot).

Mauvaise nouvelle : j’ai fini par trouver un kit permettant de récupérer la sortie S-Video depuis une prise Péritel, pour utiliser l’autre carte, la neuve, mais… l’image s’affiche en noir et blanc. Et, oui, je suis bien configuré en Secam.

Alors, je prends quoi ? Un Sony Clié avec wifi et appareil photo intégrés ou une clé USB-webcam, dix fois moins cher chez Darty ?

Avec la clé USB, la qualité d’image ferait vraiment moblog, pour le coup. Mais, si ça se trouve, avec le Clié aussi. Je vais voler celui de DSK, tiens, ça sera plus économique.

P.S. : j’oubliais que je risque d’avoir l’air d’un con, avec un PDA wifi, émigré en pleine Normandie profonde dans trois mois. Clé USB ce sera, donc. C’est un investissement tellement petit que je ne le regretterai pas. (Et puis c’est pas comme si j’hésitais vraiment, avant, hein.)

27 mars

Update : la clé USB Philips est couverte de LED et fait plein de bips quand on prend des photos. L’avantage discrétion de tenir un petit truc blanc qui ressemble plus à un porte-clés qu’autre chose est légèrement neutralisé.

C’est pas que je veuille faire des photos des mecs à leur insu dans le métro (enfin, c’est pas seulement ça) mais, pour photographier quoi que ce soit, le fait que tout le monde autour remarque ce que je suis en train de faire me gêne.

On dirait qu’il va falloir que je trouve autre chose. Tant mieux pour vous, les photos seront meilleures.

28 mars

29 mars

Paris, 1971–73. Ca fait bizarre, et ça fait bizarre que ça fasse bizarre. On a tous déjà vu des photos de Paris à cette époque (quoique, souvent avec de moins bonnes couleurs) et on n’a pas échappé, dans notre jeunesse, aux rediffusions régulières des films de Bourvil et de Funès (quoique, avec de moins bonnes couleurs aussi). Mais de voir ces images là, sur le web, dans le domaine des photologs réalisés la veille au 8-mégapixels, ça fait un choc. Paris a tellement changé, Paris a tellement peu changé.

Ca me ramène toujours à la même question : comment les gens pouvaient-ils vivre en ces temps préhistoriques ?

Ah, si, ça me revient. Ils ne vivaient pas. Ils se contentaient de travailler jusqu’à ce qu’ils meurent.

J’ai rêvé que j’étais le Bachelor et j’ai Garou en boucle dans la tête. La journée promet.

C’est jamais très bon, quand un ordinateur redémarre tout seul sans prévenir. Au moins, cette fois, ce n’est pas la température du processeur. C’est peut-être pire.

ArtRage. Serait bien s’il ne se mettait pas en plein écran sur mon dual-screen.

30 mars

Oups ! Je ne savais pas que les téléphones GSM sans abonnement étaient devenus abordables, j’en étais resté aux tarifs prohibitifs de ma jeunesse.

Le bas de gamme Nokia est à 100 €. Avec un peu de chance, je vais bien trouver un téléphone avec appareil photo pas trop cher et qui permette de récupérer les photos sur l’ordinateur, et tant pis pour le wifi (oui, je sais, Treo 600, mais il n’a pas l’air disponible en France sans abonnement Orange).

Avant les régionales, j’avais hésité à lancer un appel à voter à droite. D’abord parce que, même si le PS avait bien besoin de reprendre confiance, ce ne serait pas forcément une bonne chose que ça arrive maintenant, alors qu’ils n’ont toujours personne de valable à mettre en avant. Ensuite (et surtout) parce que, si on donnait un avertissement trop clair à la droite, elle risquait de corriger le tir et réussir à faire remonter sa cote de popularité d’ici aux prochaines élections nationales.

Le premier point reste en suspens. Mais, pour le second, j’avais peut-être surestimé la droite. Plus que trois ans à tenir et on devrait repasser à gauche (on peut raisonnablement espérer, quand même, que Sarkozy, à lui tout seul, ne suffira pas à sauver Raffarin et l’UMP sur les trois prochaines années).

Est-ce qu’on va pouvoir tenir trois ans, ou est-ce que je vais déménager en Belgique avec armes, bagages et serveur web ?

Hamster du jour :

(Photo piquée sur DialH. Tous droits réservés, etc.)

Euh… j’ai pas vu lundi passer.

31 mars

Entrée d’artistes sur France 2

Explosé de rire devant la rediffusion nocturne : on dirait bien que le public de vieux de France 2 vote selon les mêmes critères que le public de jeunes de M6.

Faut dire, vu que tous les candidats présélectionnés par Sevran sont jeunes, beaux et minces, il faudrait que le public soit vicieux pour sélectionner exprès les plus moches.

Samsung SGH-V200 : 200 € sans abonnement chez Darty et il paraît que la qualité d’image est très bonne (sauf que le site parle de 352x288 pixels alors que la plupart des reviews disent 640x480, c’est bizarre). Des témoignages ?

Si jamais j’achète un téléphone, il va falloir que j’appelle d’abord le service clients de SFR pour confirmer que je n’ai pas droit à un nouveau téléphone moins cher. C’est injuste — oui, j’ai les heures soir et week-end gratuites, mais on ne peut pas dire que je les ruine.

Archives

2001 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2002 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2003 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2004 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2005 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2006 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2007 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2008 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2009 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2010 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2011 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2012 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2013 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2014 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12