Bienvenue ! Vous vous rappelez les blogs ? A une époque, ce site en était un. Maintenant, c’est surtout une archive de mes multiples comptes Twitter.

1 avril 2004

Pédéblogueurs 2004

Voilà, ça devait arriver. Je pensais que ça arriverait un peu plus tard, mais bon. Trois mois, c’est déjà pas mal, non ?

Je ne savais pas bien dans quoi je me lançais, avec cette idée de calendrier. Enfin, si : je savais très bien que je risquais de me planter, mais je ne pensais pas que ce serait pour cette raison. Pas parce que c’est difficile de faire une photo par mois (ça va, même moi, j’arrive à m’astreindre à ce rythme). Pas parce que c’est difficile de faire une photo de calendrier par mois (la difficulté est multipliée par dix, parce qu’il faut qu’on voie le modèle en entier, que la pose soit un peu significative, que ça tienne dans le format, etc., quelle galère). Mais parce que je m’étais mis en tête de photographier des blogueurs. Des gens qui passent leur temps à contrôler leur image, qui n’existent en fait que dans la séduction (le fait que j’aie choisi la thématique des pédéblogueurs n’aide pas trop), poser nus ? Ben tiens.

Alors, voilà : plutôt que de passer encore quinze jours à convaincre un blogueur de se déshabiller, puis de prendre la pose, puis d’accepter la publication de la meilleure photo (vous savez comme je suis mauvais en négociations et compromis), il n’y aura pas d’avril 2004. Ni de mai, de juin, etc.

Je proposerais bien à quelqu’un d’autre de reprendre le flambeau, mais c’est un peu tard pour avril et c’est pas plus mal. M’a trop énervé, ce projet, je suis bien content qu’il s’arrête. Même si tôt.

Et puis, mener quelque chose à terme, ça nuirait à mon image.

[lire la suite]

La fleur du mal sur Canal+

Je préfère les films de Chabrol dans lesquels il se passe quelque chose. Si, au moins, Magimel faisait un strip-tease.

Argh. Il fait un temps pas possible, et je ne vais pas pouvoir sortir ce soir. On est le premier du mois, je n’ai pas de carte orange, mon chèque n’a pas encore été encaissé, je suis au fond du découvert parce que j’ai commencé à dépenser trop tôt.

Demain, il pleut. Zut.

Nouvelle star sur M6

C’est avec un brushing comme ça qu’on va gagner l’Eurovision ?

Je ne me souvenais pas que les candidats étaient si mauvais que ça, au casting. Ni le jury.

Dire que j’étais fan de Marianne James. D’accord, moi aussi, j’insulte mon public. Mais je n’essaie pas de vous vendre un spectacle en parallèle.

2 avril

Pédéblogueurs 2004.04

« En avril, ne te découvre pas d’un fil. »

Le mois d’avril vous est offert par Diabolito.

J’ai eu un peu de mal avec la retouche des couleurs, comme toujours quand il y a du rouge dans le décor ou les vêtements. Dommage qu’aucune photo de la série baignoire (voir les bonus tracks) n’ait été utilisable pour le calendrier. C’était ce qui était prévu, à l’origine. Rapport au poisson d’avril.

Vous savez quoi ? J’en ai marre du blanc et du bleu clair. Il est temps de réinitialiser le générateur aléatoire de layouts.

Ca existe, un plan de Paris libre de droits ?

Gmail (Google Mail) n’a pas disparu après le premier avril et semblerait bien être réel. (Pour autant, ça m’étonnerait que la date de l’annonce soit une coïncidence — le buzz de pré-lancement est doublé, avec le nombre de blogs qui se demandent si c’est un poisson d’avril ou non.) Qui aurait cru qu’il pouvait encore y avoir de l’argent à faire avec un webmail gratuit ?

Ca va être intéressant de voir comment les offres concurrentes évoluent. C’est curieux, je critique la volonté expansionniste de Six Apart, mais je fais confiance à Google. C’est instinctif, et je ne peux jamais trop justifier ce qui est instinctif. Est-ce que c’est la licence, pas totalement gratuite, de Movable Type ? (En tant que programmeur, je peux très, très bien comprendre qu’on ne propose pas de licence GPL, mais la licence “payant sauf pour les utilisateurs particuliers”, ce n’est pas le top de l’élégance.) Ou que Typepad est hors de prix ? Ou qu’ils ont accordé l’exclusivité de l’exploitation de leur licences en France à Loïc Le Meur ?

Quoi qu’il en soit, Google a une crédibilité à peu près inégalable sur Internet. J’allais écrire “inébranlable”, mais personne n’est inébranlable, surtout dans ce domaine. Ce qui est vraiment intéressant dans leur offre, c’est le giga-octets de données. (Non, sans blague ?) A cause de sa conséquence directe : contrairement à tous les autres webmails, ils auront très largement intérêt à avoir un système anti-spams / anti-virus efficace. Comme plus personne n’effacera jamais un mail de son compte, ils vaut mieux que les filtres fonctionnent bien.

J’espère que personne ne réservera garoo @ gmail.com avant moi (et, aussi, qu’ils ont prévu d’autres domaines, parce que celui-là n’est pas génial).

Je suis jaloux. A mort. [Kikoolol.] Regardez, là. La colonne de droite. Jaloux, je suis.

Pourtant, je n’ai jamais été tellement client des fan-arts, je trouve ça un peu niais et pas très utile. Mais, n’empêche, je suis jaloux. Alors, je me disais, si jamais, par hasard, vous m’envoyiez des fan-arts, je créerais une catégorie “fan-arts” et je les publierais, là, en petit, sur la gauche (au fil du blog, donc). Voilà. Je disais ça comme ça. Au cas où.

(Règles du jeu : une partie du corps au choix, avec écrit “garoo” dessus, en vrai. Le deuxième fan-art de la page sus-citée a beau être joli, il ne répond pas aux critères.)

Enfin, je disais juste ça comme ça, comme ça me venait, je pense à haute voix, c’est tout, faites pas attention.

Alleluia, je suis re-riche !

J’ai oublié mon pack d’eau gazeuse au rayon fruits et légumes. Arg. La dernière fois, c’était au rayon jambon. Je vais mourir de déshydratation ce week-end. Et je présente mes excuses à celui qui aura dû remettre l’eau à sa place à l’autre bout du magasin.

3 avril

Ca y est ! Je savais que ça arriverait un jour, et c’est devenu officiel ce soir. Je suis une vieille fille acariâtre et intransigeante. Célibataire à vie. Plus qu’à élever des chats par dizaines.

4 avril

kom y avais eus un accident et que le nocte euh nokte euh enfin le bus de nuit koi ben il avais du faire une deviation ben on a dus faire toute la deviation dans champygny et finalemnt on a meme du prendre l’autoroute un petit moment et ct trop cool. pk normalement les bus y vont pas sur l’autoroute. pk c des bus et ke l’autoroute c pour les voiture enfin vous avié compris non? bon et ct bizar pk on est passes par la ou avant nous on passais kan on revenais de continent a ormeson et meme que continent ca existe plu ms de tte facon on est pas passe devant, mais sur le chemin y avais un ronpoint alors k’avant y en avais pas. ct bizar ca m’a fait droles . enfin voila ct juste pk y en a ki trouve que je raconte pas assez ma vie alors voila ct pour leur faire plaisirs un peu.

Comme quoi j’achète vraiment n’importe quoi et ça ne date pas d’hier :

— Bonjour. C’est pour un échange. Je ne suis pas satisfait, je voudrais repasser dans votre magasin et…

— Ah, je suis désolée, Monsieur, mais les vies ne sont ni reprises, ni échangées.

J’ai rêvé de Sylvie Vartan et voilà qu’elle est sur France 2 quand je me lève. J’ai peur. Mais pourquoi je n’arrive pas à utiliser mes pouvoirs psychiques de façon plus productive ?

5 avril

Quand il est descendu du Noctambus, je me suis dit que ça serait marrant que je le croise un jour sur un chat.

Trois quarts d’heure plus tard, je le croisais sur un chat.

Voilà.

J’ai décidément une vie passionnante, quand je prends le Noctambus.

En passant, je me demande si la fréquentation des bus a changé, ou si c’est moi qui suis plus vieux et blasé. Quand je le prenais, il y a quelques années (à vue de nez, quatre ou cinq ans), ce n’était pas forcément le moyen de transport le plus rassurant. Maintenant, c’est surtout plein de tapettes (l’avantage de prendre la ligne qui passe par Vincennes, je suppose) et de littéraires à dreadlocks. Je ne suis pas sûr, mais j’ai quand même vraiment l’impression que c’est plus calme qu’avant — et plus rempli.

D’ailleurs, si le prix du ticket a été divisé par trois, c’est bien que ça doit être plus rempli.

Posted elsewhere :

Je devrais me tenir plus au courant, je ne savais pas que la déclaration obligatoire de séropositivité était revenue passée (et pourtant, visiblement, c’est pas récent). Quand ils avaient commencé à en parler, je trouvais que c’était une mauvaise idée de faire peur aux gens qui doivent se faire tester, parce que la priorité est surtout que les séropositifs connaissent leur statut. Et… ben, je continue à le penser. Même si, d’après une recherche rapide, ça ne s’applique pas aux centres de dépistage anonyme, ce qui m’échappe un peu — mais je n’ai pas fait médecine, je ne dois pas pouvoir comprendre.

Est-ce qu’il ne suffirait pas plutôt de compter les tests positifs, en demandant à chaque positif si c’est la première fois ou s’il a déjà été compté ? Le nombre de réponses fausses serait sûrement plus faible que le nombre de positifs anonymes qui n’iront jamais chez un médecin après.

Je n’ai jamais eu autant de mal à dépenser mon argent. Pas de chaussures qui me plaisent, pas de vêtements qui me plaisent et, surtout, pas de trace du Samsung V200 dans tous les magasins où je suis allé. J’ai pu sauver l’honneur en trouvant finalement une veste en jean à Auchan, mais c’est faible.

Pour le téléphone, ça m’inquiète. Je m’étais bien habitué à lui, déjà, virtuellement, j’avais regardé comment il fonctionne, j’étais content parce que son objectif orientable était le moyen le plus discret de voler l’âme (euh, l’image) des gens à leur insu dans le métro. Qu’est-ce que je vais faire, moi, maintenant ? C’était le moins cher de tous les cameraphones sans abonnement, et il avait l’air parfait pour moi. C’était trop beau.

6 avril

J’ai un problème avec les bouchons d’oreilles : j’aimais bien ceux, tous simples, cylindriques en mousse jaune, mais on ne trouve plus en magasin que des machins pseudo-ergonomiques, en forme de fusée, qui m’explosent tellement les oreilles que je me réveille au bout d’une heure avec la tête qui éclate. (Rappel : il y a deux ordinateurs dans ma chambre et je ne les éteins jamais.)

Et puis, miracle : il y a quinze jours, j’achète un machin qu’on se met sur les yeux pour masquer la lumière quand on dort (je n’arrive plus à retrouver comment ça s’appelle), au rayon Samsonite, en me disant que je jetterai les bouchons d’oreilles qui vont avec. Et, au final, c’est l’inverse : je vais me débarrasser du masque (je n’arrive pas à dormir avec — je m’y attendais, mais je voulais essayer), mais les bouchons sont high-tech, doux, confortables et efficaces. En prime, ils restent propres. Recommandé pour ceux qui dorment dans une salle informatique ou sous un couloir aérien.

J’aurais pu faire des efforts stylistiques pour rendre le post intéressant malgré son inanité, mais j’ai pas envie.

Oh, en plus, la photo est pourrie, l’orange un peu fluo est mal passé.

Je vous confirme ce que je supposais : si vous voulez un rasoir électrique, achetez un Braun. Je ne me coupe plus les lèvres, je ne m’arrache plus la peau : je n’ai même plus besoin de mettre du baume après-rasage. C’est un poil (haha) plus cher, mais ça vaut largement le coup, pour ne plus se torturer tous les matins.

State of the Bedroom

Le troisième écran est un vieux 14 pouces qui n’est pas branché, mais réserve la place sur le bureau en attendant que je récupère un 17 pouces. Faudrait pas que je m’habitue à avoir de place libre sur mon bureau.

7 avril

Le métro de Paris en 1937. C’est inimaginable qu’ils aient pu construire tout ça il y a trois mille ans.

Deux candidats des Colocataires qui viennent de DialH, ça ne peut pas être une coïncidence. Et ils n’ont même pas encore tous été présentés dans la presse, je me demande ce que ça va donner ce soir.

Ils ont réutilisé le fichier de chatteurs démarchés pour Queer Eye, ou tous les casteurs de télé-réalité se donnent rendez-vous là ?

S’il se passe des choses la nuit, j’imagine qu’ils ont prévu de ne rien diffuser sur M6 et d’organiser des fuites sur le web.

P.S. Si je mets un lien vers leurs comptes “picsers” respectifs sur citegay, c’est une atteinte à la vie privée ?

Bah, c’est pas la peine, de toute façon, ça ne va pas tarder à circuler.

P.S. Trois tapettes minimum (bon, pour l’un des trois, le deuxième dialheur, ça saute moins aux yeux, vous n’avez peut-être pas vu) : je ne sais pas ce qu’ils avaient en tête en planifiant le casting mais ça a l’air raté, je suis le seul blogueur à en parler !

8 avril

9 avril

Est-ce que ça a un sens d’acheter un téléphone appareil photo à 200 € alors que je peux avoir un Palm ou Clié avec appareil photo, wifi, navigateur web et plein de trucs encore, pour trois cents francs1 de plus ?

Est-ce que ça a un sens d’acheter un PDA alors que je passe pas mal de temps dans les transports en commun et que je n’oserai jamais le sortir dans le bus quand j’aurai besoin de prendre des notes — et que si je le sors dans le métro, je risque de ne plus le revoir ?

Est-ce que ça a un sens d’acheter l’un ou l’autre alors que, dans trois mois (putain, trois mois !!2), soit je serai exilé en Normandie et je n’en aurai plus l’utilité, soit j’aurai largement les moyens de me payer mieux ?

Rha. Je ferais peut-être mieux d’attendre jusqu’à ce que ça me passe. Mais j’ai toujours eu envie d’avoir un vibreur (mmh) et un accès Internet portable.

1 : Oups, je me suis encore trompé d’unité. Cet après-midi, ce n’est qu’après avoir payé que je me suis aperçu que 7,50 € pour du mauvais riz cantonais et trois mauvais raviolis vapeur, c’était vachement beaucoup.

2 : Vous avez vu comme je voulais mettre trois points d’exclamation mais j’ai pas pu, parce que c’est mal ?

PalmOne n’a inexplicablement qu’un seul modèle avec appareil photo, la gamme Sony est tellement bordélique qu’il n’y a pas deux magasins qui présentent les mêmes modèles, et ce ne serait décidément pas raisonnable de dépenser une fortune dans un PDA.

Je pourrais acheter l’appareil photo gadget le moins cher, plus le téléphone avec vibreur le moins cher, et me sentir plus riche et beaucoup moins coupable. Mais beaucoup moins satisfait, aussi.

Je n’ai aucun besoin d’un Clié. Je n’ai aucun besoin d’un Clié. Je n’ai aucun besoin d’un Clié. Je n’ai aucun besoin d’un Clié.

Après tout, qui a besoin du wifi quand il y a des cybercafés ?

Froid ⇒ nez bouché ⇒ mal à la gorge le matin ⇒ ouin.

10 avril

Quand je suis sur Paris, tard le soir, sans plus rien à faire, je m’installerais bien un moment dans un cybercafé pour chatter. Histoire de… euh… me connecter sur ICQ et voir s’il y a des gens qui me proposent de m’offrir un verre. Ou quelque chose comme ça. Enfin, bref, le problème, c’est que je n’aime pas me la jouer touriste qui n’y connaît rien, j’aime bien arriver quelque part en sachant ce que je vais faire et comment ça marche… bref, est-ce que quelqu’un ici serait déjà allé au XS Arena et pourrait nous faire profiter de son expérience ? Comment ça marche (jetons, pièces, compte rechargeable, j’en sais rien, je ne suis jamais allé dans un cyber), etc. ? (En espérant que l’endroit n’est pas aussi merdique que le site web…)

Sinon, pour vous tenir au courant, parce que je sais que mes aventures dans ce domaine vous passionnent particulièrement (y’a qu’à voir le nombre de commentaires, et le comparer avec ceux des posts sur Nouvelle star ou Un, dos, tres — qui semble avoir changé d’horaire, ça ne va pas être très pratique pour voir des danseurs en petite tenue), pour vous tenir au courant, donc, je vais essayer de me précipiter demain chez Darty et me jeter sur un Samsung V200, s’ils en ont en stock (ce qui est loin d’être certain, je ne l’ai pas vu en vitrine, mais le site web affirment qu’ils l’ont). Comme ça, je serai débarrassé du problème, et je pourrai toujours acheter un beau Clié super haut de gamme si j’ai les moyens de rester sur Paris cet été. (Darty, les Halles, un samedi… je crains le pire… mais il faut absolument, c’est urgent.)

D’autre part, puisque le but du blog est de vous dire ce que je fais quand il arrive que je fasse queluqe chose, veuillez noter que je me suis un peu lancé dans la refonte de GayAttitude. Encore plus gris, avec encore plus de frames ! Youpi ! Ah, et une tonne de Javascript, en plus ! Le bonheur ! Mais il faut bien ça pour que ce soit fonctionnel.

Quand ce sera fini (et c’est pas pour tout de suite, parce que je dois tout, tout, tout reprogrammer pour générer un maximum de pages statiques, à la DialH), je créerai peut-être une version light, avec des fonctions limitées, mais permettant de chatter en wifi sur un Clié — à tout hasard, bien sûr.

Depuis trois semaines, je perds un kilo par semaine (nouveau régime, je vous en parlerai quand je saurai s’il marche, c’est-à-dire si mon poids reste stable après) et je me trouve chaque fois plus gros dans le miroir. Formidable. C’est que j’ai tendance à prendre du poids de partout (soit que j’ai commencé tôt, soit que j’ai un taux de testostérone très faible, allez savoir) mais, comme tous les hommes, je perds du ventre en dernier. Donc, avec les kilos en trop, je suis tout lisse, comme un bébé ; avec moins de kilos en trop, il ne me reste plus qu’un patch de graisse autour du nombril et des fesses flasques. Si je n’étais pas obligé de mettre une ceinture pour que mon pantalon ne tombe pas, je croirais que ma balance me ment.

Je vous ai dit que je n’avais pas de chance avec les achats technologiques ? Il a fallu que je fasse trois Darty pour qu’on me dise que les Samsung V200 et P400 n’étaient plus trop disponibles et que je risquais de ne les trouver nulle part (merci le site web de Darty — pourtant, ils ne se gênent pas pour écrire « Les informations sur l’exposition des modèles sont actualisées en permanence. Un modèle indiqué exposé, l’est au moment de votre connexion. »). Arrivé au Darty Madeleine (la Roumanie à deux pas de chez vous — non, sérieusement, allez-y pour voir), je me rabats sur le X600, un peu plus cher, mais avec quelques fonctions en plus et une interface plus sympathique. Passons sur le fait que la boîte est ouverte et la batterie préchargée, je ne suis sûrement pas le premier à utiliser ce téléphone, mais tout semble marcher, il est propre, rien à redire. A part qu’il a fallu que je fasse trois Darty de plus pour qu’on finisse par me dire que, non, le kit de connexion n’existe pas en USB et ce n’est pas la peine que j’essaie d’autres magasins (contrairement à ce que m’avait dit un des premiers vendeurs, évidemment).

Résultat des courses : le téléphone fait bien plus moderne et plus joli que celui que je voulais acheter, mais il est cent euros plus cher en comptant le kit PC (ce que je savais avant de l’acheter — il se trouve juste que c’est le modèle acceptable le moins cher) ; il fait des photos en 640x480, mais s’obstine à bipper même en mode silencieux (saleté de téléphones récents) ; je n’ai pas assez de ports série pour brancher modem, tablette Wacom et téléphone ; pour cinquante euros de plus je pouvais commander sur le site de Sony un Clié TJ37 avec appareil photo et wifi.

J’en ai marre de la technologie. J’en ai marre, aussi, des gens, surtout le samedi dans les centres commerciaux. J’en ai marre de la technologie et des gens, ce qui est logique puisque la technologie est conçue et réalisée par les gens. Vivement les robots de seconde génération.

Fantastique : comme le driver Wacom réserve le port série 1 que la tablette soit connectée ou non (les drivers Wacom sont particulièrement… euh, programmés de façon bizarre, on va dire), pour connecter le téléphone je dois débrancher le modem RTC.

Je dois avouer que c’est assez sympathique de modifier le répertoire sur l’ordinateur et de découvrir ensuite que tout s’est mis à jour au fur et à mesure côté téléphone. (Permettez, Garoo découvre les téléphones récents, il utilisait un Nokia 6110 jusqu’à aujourd’hui.)

Pour ce qui est de récupérer les photos, le système n’a rien d’extraordinaire mais est utilisable. De toute façon, avec mon G3, j’avais déjà l’habitude de devoir aller dans les menus de l’appareil effacer les images après les avoir téléchargées sur l’ordinateur, alors ça ne me changera pas beaucoup.

Quant à la qualité des images, ben… c’est à peu près comme ce à quoi je m’attendais. (Un peu merdique, quoi.) Vous en verrez dans la colonne de gauche dès que j’aurai codé les scripts pour ajouter mon URL dessus automatiquement.

11 avril

Quand on a un téléphone photo, on doit poster des photos de quand on marche dans la rue, non ? Alors, voilà, c’est la rue qui revient de Monoprix.

Et voilà à quoi ressemble mon bureau, vu depuis mon téléphone. (Je pensais que ça serait plus grand angle que ça.)

Et, ça, c’est mes courses. Plus photolog que ça, c’est pas possible.

Qui a encore envie d’acheter des chewing-gums avec sucre ?

Ca a l’air d’être hors de prix, les ports série supplémentaires. Je vais peut-être plutôt passer à une tablette Wacom USB, ça libèrerait un port et ça ne ferait pas de mal non plus. Non, c’est vraiment trop cher, les tablettes graphiques.

Malaaaaaaaaade.

12 avril

J’ai envoyé un mail à SFR pour demander si j’avais droit au WAP (avec le forfait soir et week-end gratuit, rien n’est moins sûr), mais je ne comprends rien à leur site. Je ne sais pas si c’est intéressant ou non (je développerais bien une version WAP de gayattitude… et de l’interface d’administration de mon blog, évidemment) mais, surtout, je ne comprends pas si c’est cher. Est-ce que c’est un forfait pas cher tout compris, est-ce qu’il faut payer chaque opération en plus du forfait, ou est-ce qu’il y a encore d’autres subtilités inexpliquées ? J’ai rarement vu une offre aussi peu claire sur un site professionnel. Je n’arrive même pas à trouver de mention d’un accès à d’autres sites WAP que le portail Vodafone.

A côté de ça, il y a le site i-mode qui est très clair : c’est cher — et c’est un peu ce qui me met la puce à l’oreille. Faut dire, avec le fric que se font les opérateurs grâce aux SMS, ils ne vont pas se priver de taxer les e-mails envoyés. Zut. A la place de mon Clié wifi, j’aurais bien aimé utiliser des chats WAP, un mail WAP, une passerelle ICQ WAP.

« Votre accès est restreint pour défaut de paiement. »

Pas d’accès Internet et des menaces de poursuites judiciaires, sympa. Deux possibilités : soit ils se sont plantés (c’est Tiscali, tout est possible, non ?), soit j’ai fait une grosse bêtise en achetant le téléphone avec ma carte bleue (réflexe, j’ai pas réfléchi au plafond hebdomadaire).

Evidemment, il fallait que ça arrive un jour férié.

14 avril

Premier article away from home. C’est émouvant. Mais je ne sais pas quoi raconter. Bonjour, je m’appelle Garoo, je suis connecté depuis le XS Arena du Boulevard Sébastopol, le clavier n’est pas loin d’être insupportable, et je n’ai rien à dire. Enfin, si : j’avais noté mentalement plein de choses à écrire, mais ça m’est sorti de la tête.

Donc, en vrac et comme ça me revient : il va falloir que je vérifie les adresses IP des commentaires dès que j’aurai à nouveau une connexion (j’ai créé un utilisateur spécial, dont je changerai régulièrement le mot de passe, pour pouvoir administrer mon site depuis le cybercafé — pour le coup, je vais être content d’avoir installé SiteBar sur garoo.net — mais je ne vais pas m’amuser à taper mon login MySQL ici), parce que je trouve l’évolution un peu louche. Ca trollait à mort sur Nouvelle star, alors j’ai fermé les commentaires sur le post ; maintenant ça trolle sur l’émission de Sevran, alors qu’on avait laissé ce post tranquille jusque là. Dans la même journée, deux commentateurs prétendent être des participants à l’émission (mais bon, pourquoi pas, si les colocataires viennent tous de DialH), et une fan insulte mes lecteurs (et moi, un peu). Du coup, les commentaires sur ce post sont non seulement fermés, mais aussi supprimés : c’est vrai que certains pouvaient être considérés un peu insultants — je ne les avais validés que parce que, pour moi, “tapette” n’est pas vraiment une excuse, mais c’est probablement un point de vue très personnel.

Quoi d’autre ? J’ai comme l’impression que le son du Samsung n’est pas génial, mais j’ai la flemme de faire un vrai comparatif ; la batterie est déjà à plat, mais comme je ne l’avais jamais chargée — et aussi que, faute de connexion Internet, j’ai profité de mon forfait soir & week-end comme jamais — il est trop tôt pour dire si c’est anormal. Je savais déjà, avant de l’acheter, que l’indicateur de charge de batterie n’était pas très fiable, alors il est trop tard pour venir me plaindre de ça. Ou du fait que l’écran est tellement lumineux que, même en baissant le volume du son obligatoire, c’est impensable de faire des photos discrètement. Ou de ce qu’en fin de batterie le rétroéclairage ne s’allume plus, et l’écran est totalement illisible. Ou encore, de façon plus générale, de tout ce qui est un peu énervant dans l’interface utilisateur.

Je ne dois plus jamais faire d’achats techniques. Ca ne me réussit pas. Le téléphone ? Décevant. La carte triple-head Matrox ? Ca fait des mois que je l’ai, et je n’ai encore que deux écrans. L’appareil photo ? Ah ben non, j’ai pas à me plaindre de l’appareil photo, mais ce n’est pas moi qui l’ai acheté. Comme par hasard. Idem pour mes ordinateurs. La coïncidence est frappante. Je suis, clairement, maudit.

J’avais d’autres choses à vous dire, mais je n’ai pas pris mes notes. Je n’étais pas sûr d’aller au cybercafé. C’est que ça fait peur, un cybercafé. C’est tout plein de… euh, d’ordinateurs ? Ah, non : de gens. C’est terrible, les gens.

Alors, pour information, pour ceux qui se seraient posé la question en même temps que moi, et comme personne ici n’a pu y répondre : XS Arena, c’est très simple, on achète un ticket d’heures (avec un tarif vaguement dégressif mais bien plus élevé que je n’espérais) qui donne un login et mot de passe aléatoires, et on consomme le temps imparti comme on veut sur deux mois. Simple et efficace. Et puis les claviers sont merdiques (enfin, en tout cas, le mien l’est, et comme ils ont tous l’air identiques…).

C’est tout pour l’instant, maintenant j’ai une tournée du web à faire. Plein de temps perdu à rattraper.

P.S. Tiens, la page d’accueil du blog a un problème d’affichage sur Internet Explorer. J’y repenserai peut-être plus tard. Ou alors, je déciderai d’oublier.

Raté mon Noctambus de très exactement dix secondes, c’est reparti pour une heure (enfin, cinquante minutes, parce que sinon je vais re-rater mon bus). Je ne sais pas encore si je suis, au fond, content de passer une heure de plus sur Internet, ou si je vais m’endormir devant le clavier et me faire une petite sieste à trois euros de l’heure. (Le clavier, au passage, est moins délabré que celui sur lequel j’ai tapé mon post précédent, ça s’améliore. Et puis, y’a pas à dire, un écran LCD, c’est quand même pas désagréable.)

Si quelqu’un est dans le coin, c’est le moment de rencontrer Garoo ! Bon, je n’ai pas ICQ, je n’ai pas de mail, la batterie de mon téléphone est vide, mais il n’empêche que je suis là ! A quelques mètres de vous ! Vous vous rendez compte ?

P.S. Ah, oui, la liaison haut-débit, ce n’est pas désagréable non plus. Heureusement qu’il n’y a pas le confort d’un appartement, autour, parce que sinon je pourrais m’y habituer.

15 avril

Me voilà de retour auprès de mon fidèle poste 9-11 (ahem, c’est pas mauvais présage, comme numéro de poste ?). C’est mon fidèle ordinateur à moi, parce qu’il a l’écran le plus lumineux de sa rangée, alors que les réglages sont bloqués sur la plupart. Et le clavier marche relativement bien — il faudra juste que j’en teste un autre, pour voir si Alt-Tab est désactivé dans tout le cybercafé (je ne vois pas pourquoi, mais je ne vois pas non plus pourquoi tout marcherait sauf Alt-Tab).

J’étais en train de me demander si, comme je tourne le dos à toute la salle, j’allais ou non faire un tour sur DialH, quand je me suis retourné et j’ai vu… DialH, en plein écran, à l’autre bout de la salle. Si je n’étais pas myope, je pourrais reconnaître qui est au clavier.

Ce que je n’aime pas, dans ce cybercafé, c’est que tout le monde tape à peu près aussi vite que moi. Ce n’est pas ici que quelqu’un s’émerveillera devant mes talents.

Etre connecté depuis un cybercafé, ça implique une pression désagréable à laquelle je n’étais plus habitué : le paiement à l’heure.

J’ai tous mes bookmarks avec moi, toute ma liste de sites à parcourir quotidiennement pour faire mon reader’s digest sur ce blog (parce que le monde en a besoin !), mais je n’arrête pas de me demander comment j’arrive à occuper mes journées entières sur Internet, d’habitude.

Et surtout : est-ce que le temps que je passe devant cet ordinateur vaut vraiment le prix que ça me coûte ? Un abonnement à 25 €, oui, ça se justifie parfaitement ; mais un accès à deux euros de l’heure ? J’ai des doutes. Mais, si je ne viens pas ici me connecter, qu’est-ce que je vais faire de mes journées ?

Elément de réponse : j’ai relativement bien avancé sur la reprogrammation de gayattitude. Le layout est prêt (quoiqu’un peu trop gris — je veux dire, encore plus trop gris que la version précédente), le Javascript magique fait-maison remplaçant avantageusement les popups fonctionne sous Firebird et MSIE6 (et les autres ? eh bien, ce sera la surprise, mais ce n’est pas important, tout étant prévu pour fonctionner sans JavaScript), je n’ai plus qu’à… réécrire tous les scripts, à l’identique mais avec des modifications importantes.

Ce qui veut dire, donc, que j’aborde la partie la plus rébarbative de ce travail, la moins intellectuellement gratifiante, et que c’est difficile de me motiver — même si je n’ai pas le choix, le serveur plantant de plus en plus régulièrement (vous en avez peut-être été témoins sur ec site pas plus tard que ce soir, d’ailleurs).

16 avril

Quatrième jour de détention pour l’accès Internet de Garoo. Les premiers symptômes de manque ont disparu, on en est maintenant à la troisième phase de symptômes : je tremble en permanence, je ne tiens plus debout, mes doigts tapent frénétiquement dans le vide, etc.

Du coup, pour essayer de pallier un peu le manque, je suis allé rue Montgallet acheter un nouveau modem. J’en avais besoin. Pour survivre. Non, surtout, j’en avais besoin pour libérer un port série — j’avais le choix entre acheter une nouvelle tablette Wacom ou un adaptateur USB-IrDA, ce qui impliquerait d’avoir payé le kit de connexion du téléphone pour rien, alors j’ai opté pour une troisième voie : garder le câble (qui a l’avantage de recharger la batterie en même temps, c’est plus pratique que l’IrDA, qu’il faut à chaque fois activer dans les options du téléphone) et passer en modem USB (ça revient moins cher qu’une tablette neuve).

Vous allez me demander, en quoi c’est moins du gâchis d’acheter un deuxième modem que d’avoir acheté un kit Samsung pour rien ? En quoi ce n’est pas de la fuite en avant pour dépenser plus ? C’est simple : mon modem était vieux, je me disais que ça ne ferait pas de mal de le changer, que ça ne pourrait marcher que mieux. Et, au pire, j’aurais un modem de rechange le jour ou le nouveau mourrait, ce qui peut être bien plus utile qu’un kit de connexion Samsung de rechange.

Au final, c’est mieux que je n’espérais : le nouveau modem se connecte à Tiscali du premier coup, je n’ai pas de problèmes de connexion et le DNS fonctionne immédiatement. J’avais eu la puce à l’oreille quand je m’étais connecté sur Free, lundi, et que ça marchait mal. Mais, là, ça se confirme, et je ne comprends pas : comment un modem (plus tout jeune et qui a traversé une canicule) peut fonctionner de façon absolument normale sauf quelques soucis à négocier la connexion et… à contacter les serveurs DNS ?

Il y a des SDF tous les dix mètres sur la rue de Rivoli, on m’a demandé trois fois de l’argent en dix minutes, je vais finir par me sentir coupable de dépenser comme un con mon argent en heures de cybercafé.

Ca me donne une idée. Après le calendrier des blogueurs, le karaoké des blogueurs (a.k.a. Blog Idol) : chaque mois (ou semaine, tant qu’on y est), un(e) blogueur(se) chante une chanson de son choix. Ca ne serait pas très intéressant, mais je suis sûr qu’il y aurait des participants. La France s’éveille à la chanson (pas par le meilleur chemin, mais c’est ça ou rien), il faut accompagner le mouvement.

Ca pose juste quelques problèmes de droits. Ceci dit, ce n’est pas pire que radio.blog. Et si, plutôt que de publier les MP3 sur un site, on les balançait sur Kazaa ?

Toujours pas d’Internet, et le week-end a commencé. Pourrait-on vraiment rêver que le service facturation de Tiscali bosse demain et traite mon autorisation de prélèvement ? Nahhh. Ca va être un super week-end, moi je dis. Et il ne va même pas faire beau.

Ca n’a rien à voir, mais je n’avais jamais réalisé que les bandeaux de pub qu’on met sur Gayattitude, parfois à la limite du soft, peuvent être un poil gênants quand on se connecte depuis un cybercafé.

Je me demandais pourquoi ma connexion était lente, si j’étais tombé sur un mauvais ordinateur ce soir, quand j’ai réalisé : on est vendredi soir, les salles sont pleines (enfin, disons pleines aux deux-tiers), la connexion est plus lente. Internet, ça craint, vraiment.

Oui, je sais, c’est passionnant, ce que je raconte ce soir. Mais je n’ai pas la tête à ça — je n’ai la tête à rien, il y a des jours comme ça.

17 avril

Squattage d’une autre ligne téléphonique pour me connecter à Free, ça ne peut que revenir moins cher et c’est beaucoup plus confortable.

D’autre part, l’accès WAP de mon téléphone est configuré, et c’est magique — à tous ceux qui pensent que le WAP ne sert à rien, je conseille de visiter http://wap.google.com/ pour voir. (Spoiler, pour ceux qui ne peuvent pas tester par eux-mêmes : Google vous permet d’accéder à n’importe quel site — donc, en particulier, de lire n’importe quel blog — depuis votre téléphone.) Je n’ai plus qu’à trouver une passerelle ICQ (j’en ai trouvé une sur SourceForge, mais elle nécessite un serveur web Windows, berk) et à programmer une version dédiée de l’interface de mon blog. Avec un peu (beaucoup) de chance, je pourrai peut-être même directement uploader les photos depuis le téléphone. (Sinon, il restera toujours les MMS.)

En attendant, j’ai deux jours de photolog à uploader. Et je vous rappelle que ça m’a coûté 300 € pour pouvoir photologuer, alors vous avez intérêt à cliquer sur les vignettes.

Le Samsung fait de très jolies photos à la tombée de la nuit et d’un peu moins jolies, mais tout de même putôt honorables, photos de nuit.

Voilà, je peux enfin faire des photos dans le RER ! C’est extraordinaire, non ?

C’est assez marrant de voir le mode “sketch” en live sur l’écran du téléphone. La mauvaise surprise intervient quand on charge l’image sur l’ordinateur et que le résultat est beaucoup moins joli qu’on ne pensait.

La seule chose qui distingue le faux autocollant du vrai, c’est que le vrai est plastifié. Sinon, la copie est impressionnante, à croire qu’il y a des PDF des autocollants SNCF qui circulent sur le web.

On se croirait dans Koh-Lanta. Gnocchi à poêler, de Lustucru je crois. Brûlés, mais très bons quand même. Je me demande juste ce que des gnocchi à poêler ont de particulier.

Et si je mettais aux enchères l’écharpe qui a servi à la photo de Diabolito ?

Une version super-light du blog (ne reprenant que les cinq derniers articles et n’incluant pas le minilog) est d’ores et déjà disponible sur wap.garoo.net, et je peux valider les commentaires sur mon téléphone. Dès que j’aurai réussi à faire fonctionner un formulaire, je pourrai mobloguer, envoyer des mini-mails (voire créer une interface pour les lire… un jour), etc.

J’ai deux mois de forfait WAP gratuit pour développer le plus de fonctions possible et décider si ça vaut six euros par mois.

Mon telephone vous dit bonjour. Ce serait moins desagreable si le browser WAP avait la politesse d’utiliser le meme clavier que les autres fonctions.

18 avril

Bon, il semblerait que la passerelle WAP de SFR n’accepte pas les <input type=”file”> et que je ne puisse donc pas uploader directement et gratuitement mes images depuis le téléphone. Sont pas fous, ça permettrait de faire trop de choses sans payer.

Il reste l’option du MMS, mais ça suppose de m’occuper du script qui récupèrera les images côté serveur et… de payer pour chaque envoi. Je n’aime pas l’idée d’avoir une petite facture à chaque fois que je blogue.

Sans compter que taper un texte, aussi court soit-il, dans un <input> microscopique, sans saisie T9 et avec un système de saisie contradictoire avec celui du téléphone, c’est à peu près inutilisable.

Dommage que la chose pour laquelle le WAP fonctionnerait vraiment, la publication du blog et le chat, soit sabotée par un browser mal conçu.

Oh, et, pour les paranos que le sujet intéresse :

The Mobile Access Gateway Server always sends the end-user’s subscriber ID in each HTTP request to your Web server. The data (along with some other environment variables) is stored in the HTTP request header.

Fan-art : Ange étrange (p’tit joueur)

19 avril

Sauvez-moi de la campagne ! Je suis en train de faire le tour de tout ce que je peux utiliser en WAP pour pouvoir survivre à la journée de travaux à Châteauroux qui m’attend demain.

J’ai trouvé un client MSN Messenger, mais il n’a pas l’air de prévenir des nouveaux messages : il faut cliquer sur un nom dans la contact list pour afficher l’historique, ce qui implique qu’on ne puisse pas lire les messages de gens qui ne sont pas dans la liste. (Mais est-ce un avantage ou un inconvénient ?)

Comme j’ai d’autre part un client mail (qui permet d’en lire, mais pas vraiment d’en envoyer, pour l’instant), ça veut dire que ceux d’entre vous qui veulent me tirer de mon ennui demain, entre neuf heures du matin et neuf heures du soir approximativement, peuvent m’envoyer un mail à wap(couic)garoo.net en me donnant leur adresse MSN. Ils recevront alors, peut-être, un jour, un message MSN de garoowap(couic)hotmail.com. Ou peut-être pas. Je sais que ça vous plaît, ma façon de gérer les relations interpersonnelles.

Pas de photolog par MMS, en revanche : visiblement, mon téléphone n’est pas configuré correctement, je n’ai pas pu récupérer le message de bienvenue de SFR. Il me reste l’interface WAP du blog pour vous tenir au courant de ma journée, mais… je ne pense pas avoir grand chose à raconter. Ou peut-être qu’au contraire mon blog va finalement ressembler à un skyblog, avec pléthore de messages courts tapés façon SMS. Décidément, vivement demain. Soir.

Et voilà l’installation finale. Troisième écran courtesy of Paumé.

Note pour le jour ou je retrouverai ma chambre : ma chaine hifi est restee a l’heure d’hiver, ca peut etre genant si j’ai besoin de me reveiller a l’heure, un jour.

Il est temps de voir ce que ce telephone a dans le ventre, cote autonomie — en esperant que ca ne consomme pas trop, le GPRS.

Zut, je savais bien que j’oubliais quelque chose : un agregateur RSS. Pas de chance, celui que je trouve sur wap.google.com, Bloggo, est incompatible avec mon telephone ou ma passerelle. Il faudra que je pense a installer un traducteur de RSS sur wap.garoo.net.

Meme dans un Trafic sans amortisseurs ni mousse dans les sieges, a 130 on n’a pas l’impression d’avancer. Je ne sais pas comment font les autres conducteurs pour conserver leur permis, mais quand je vois ca je suis bien content de ne pas avoir de voiture. C’est pas drole, dans ces conditions.

Voila, je suis dans le train, j’ai survecu, ce n’etait pas si dur que ca cette fois-ci, a part le trajet interminable en Trafic et hors des chemins bien balises des autoroutes. Et regardez, je blogue ! Assis bien confortablement dans le train, je blogue. Vous ne m’enviez toujours pas ? (Il va falloir que je decide d’un raccourci pour le passage a la ligne, parce que le browser WAP n’a pas l’air de l’avoir prevu.)

Je devrais peut-etre investir dans un graveur de DVD — je ne savais pas que les prix etaient devenus si abordables. Ca fait un moment que je ne transfere plus mes photos sur CDROM, parce que mes seances ne tiennent plus sur un seul disque. C’est bien beau d’avoir plein de place sur mon disque dur, mais le jour ou il meurt je perds toutes les photos que j’ai faites depuis… tres longtemps.

20 avril

Combien de mois il peut falloir à Tiscali pour traiter une autorisation de prélèvement ?

Lu dans Le virus informatique (ça date de février, mais je ne le savais pas, alors peut-être que vous non plus) : un ZIP peut mentir sur le nom et la nature des fichiers qu’il contient.

Ca veut dire quoi ? Que vous double-cliquez sur un ZIP, ça ouvre WinZip, WinRAR ou autres, vous voyez un fichier JPG dans la liste, vous double-cliquez dessus et, pas de chance, c’est un fichier EXE qui se lance (virus, vers, etc.).

Je ne sais pas s’il y a des logiciels de compression qui empêchent ce problème, mais la parade la plus évidente est de ne jamais lancer un fichier compressé directement depuis l’interface, mais de le décompresser d’abord dans un répertoire temporaire.

21 avril

Miranda 0.3.3. Ne lance plus les liens dans MSIE et se débarrasse des boutons Send et Close.

22 avril

Faites-moi penser a vous demander, pour les feux de position des voitures allemandes. Je viens de perdre le long article que j’etais en train de taper a ce sujet, parce que sur mon téléphone la meme touche sert a effacer un caractere et a revenir en arriere dans l’historique.

23 avril

Vends photos de Nothing, les yeux rougis par les excès d’alcool, de tabac et de sexe. Ecrire au journal qui transmettra.

En même temps, c’est tellement pas original, ça ne devrait intéresser personne.

En plus, les photos sont pour l’instant coincées sur mon téléphone, parce que le logiciel de transfert refuse de se connecter au téléphone, là, tout de suite. Il doit être de mauvaise humeur. C’est comme ça, quand on est dépressif, on n’a envie de rien, même pas d’ouvrir la connexion avec le téléphone. Je comprends ça. Mais c’est chiant, j’ai une photo d’escargot à récupérer ! (Non, ce n’est pas une façon de parler, c’est un vrai escargot — je le dis sans attendre de récupérer l’image parce que, de toute façon, même si j’y arrive, elle sera trop sombre pour que je la publie.)

Je rêve, ou le sauna de la rue du Bourg-Tibourg est devenu un Franprix ?

A quand un Starbucks à la place de l’Open ? (Mmm, wi-fi…)

One day – nine pics

Vous saviez que j’aime les trains ? C’est joli.

Je ne comprends pas pourquoi ils ont fait les quais de Haussmann et Magenta si monumentaux et si sombres.

24 avril

— Sinon j’ai une nouvelle adresse mail, xxxx@gmail.com

— Naaaaaaan

— si si

— Je suis jaloux juste pour le principe, sur le fond je m’en fiche

— […]

— Sinon pour t’achever : je vais m’acheter un Powerbook

Free Cone Day. Je ne pensais pas qu’ils le feraient en France.

Je ne dois pas lire les bons blogs : je n’ai vu personne se plaindre de ce que Gmail encourage le goret-quotage, cette sale manie de répondre au-dessus du texte qu’on cite qui transforme les échanges de mails en conversation ICQ alors que ce média s’est toujours si bien prêté aux longues discussions point par point.

C’était déjà pas évident de se battre contre les habitudes encouragées par Microsoft avec Outlook, mais si Google s’y met l’e-mail est définitivement foutu.

Je me réserve dès à présent la possibilité de blacklister quiconque m’enverrait des mails mal quotés. Ce sera ma façon d’essayer d’améliorer le monde.

Le goût et la texture d’une dragée de chewing-gum, sans devoir continuer à mâcher ensuite pendant des heures.

Une catastrophe, pas moyen d’arrêter avant d’avoir fini le paquet d’un coup. Ca ne me fera pas grossir, mais si je ne suis pas malade j’aurai de la chance.

25 avril

Quitte à mettre un texte éclairé et bien visible, ils ne pouvaient pas mettre le nom de l’arrêt, plutôt ?

Enfin, j’imagine que c’est conçu pour flatter les municipalités dans le sens du poil en leur donnant de l’importance. Et pourquoi pas le nom du maire en filigrane dans le verre ?

Je m’étais toujours demandé à quoi ressemblaient les panneaux d’affichage 4x3, en-dessous des milliers de couches de papier et de colle.

Pourtant, il a fallu plusieurs semaines pour que je réalise que ces panneaux en métal, devant lesquels mon RER passait régulièrement, étaient justement ça, et pas des restes d’échafaudage.

26 avril

The Shield sur Canal+

Une histoire de flic pourri ? Je m’attendais à détester. Mais, d’un coup, je comprends pourquoi tout le monde était extatique en en parlant.

Avec CCH Pounder en bonus.

Les femmes, en prison, voient progressivement leurs cycles menstruels se synchroniser. C’est hormonal. Et les blogueurs qui synchronisent leurs cycles de productivité, alors, c’est hormonal aussi ?

C’est peut-être parce qu’avec le printemps on est tous obsédés par le sexe. Et, comme on est pour la plupart bien élevés, on n’en parle pas sur nos blogs. Donc il ne reste plus rien d’autre à dire.

Hormonal, je disais.

Le bug d’affichage sous Explorer semble être corrigé. Apparemment, le <img align=”left”> se retrouvait en marge de la table et en augmentait la largeur — alors qu’en remplaçant par <img style=”float: left;”> le problème ne se pose pas. Il y a peut-être une subtilité qui m’échappe, mais je voterais plutôt pour un bug ésotérique de MSIE.

De toute façon, ce n’est pas très important, j’ai envie de refaire le layout. Mais je n’ai pas “le temps”. Enfin, j’ai des projets plus urgents, quoi.

Bon, ben… je présente mes excuses à Tiscali, je suppose, pour le mal que j’ai pu écrire ici, et l’encore plus de mal que j’ai pensé. Il se trouve que, d’une façon très mystérieuse, la signature de l’autorisation de prélèvement s’est effacée en cours de transport. Ils me l’ont donc renvoyée dès le 14 avril, mais à ce qu’il paraît la Poste a décidé de ne pas nous livrer le courrier pendant la deuxième semaine de vacances. (Parce que j’habite dans un lycée, que pendant cette semaine-là il n’y avait personne à la loge, et qu’il faudrait pas demander au facteur de faire la différence entre le courrier du lycée et le courrier personnel qui arrive à la même adresse.)

C’est la faute de la Poste, donc.

Bon, c’est un peu aussi ma faute, c’était une mauvaise idée de signer l’autorisation à l’encre sympathique, mais c’est surtout la faute de la Poste.

27 avril

28 avril

La vitrine la plus flippante de Paris est rue de Rivoli. On voit mal sur la deuxième photo, mais je trouve ce squelette avec de grosses billes de verre en guise d’yeux bien plus glauque que le magasin de dératisation près de la place Sainte-Opportune.

La release 1.48 fixe un bug de securité sur courier-imap
courier-imap-3.0.2
(anciennement courier-imap-1.7.1)

Ah ben oui. Tu m’étonnes que le serveur IMAP ne marche plus. Juste quand j’en avais besoin pour programmer ma propre solution de wapmail.

A part ça, non, je ne poste pas, parce que, quand je ne bosse pas sur Gayattitude, je bosse sur le calendrier et que, quand je ne bosse pas sur le calendrier, je… n’ai rien à dire.

29 avril

Pff.

Mais merci à K.

J’ai installé ZoneAlarm, comme ça, pour voir, des fois que ça servirait à quelque chose, ou parce que je m’ennuyais et que j’avais envie d’avoir quelque chose de nouveau sur mon ordinateur. Eh bien, pour un logiciel qui est censé apporter paix et sécurité, ce truc est toujours aussi incroyablement anxiogène. A peine le programme lancé, je suis bombardé d’alertes, toutes les deux minutes, signalant que quelqu’un a essayé de contacter mon ordinateur. Ouh, le méchant. Puisque c’est visiblement courant, voire normal (même que c’est un peu pour ça qu’on installe des firewalls), le truc que je ne comprends pas, c’est que la configuration par défaut décide d’afficher toutes ces alertes qui ne servent à rien.

Moi, je suis Monsieur Tout-le-monde (grave), j’installe ZoneAlarm, je vois tous ces gens qui essaient de pirater mon ordinateur, mon réflexe n’est pas de cocher la case “Do not show these alerts in the future” (ni d’acheter ZoneAlarm Pro), mais de jeter mon modem à la poubelle.

Alleluia, mon accès Internet est revenu !

Comme quoi, quand on signe son autorisation de prélèvement, ça va beaucoup plus vite.

Je n’arrive pas à croire qu’Yvan Attal est devenu la doublure officielle de Tom Cruise (il n’a rien de mieux à faire que de piquer le boulot à ceux qui sont spécialisés là-dedans ?). Minority Report n’est déjà pas génial, mais je ne peux pas imaginer ce que ça doit être de le subir avec une VF pareille.

Je vous ai dit que j’avais envie de faire mumuse avec des jouets sur mon ordinateur ? Alors, voilà, j’ai encore fait le tour des agrégateurs RSS, j’en ai trouvé un nouveau qui n’est pas mal (ne plante pas, lit à peu près tous les formats, est bien intégré, sait regrouper tous les articles de tous les blogs et les afficher par ordre anti-chronologique, etc. — ah, euh, non, il plante, mais pas trop gravement), j’ai passé un moment à ajouter une cinquantaine de fils dedans et… j’en suis encore revenu à la même évidence : ça ne sert à rien, un blog est fait pour être lu dans son layout. Même quand le layout est moche et pas personnalisé, il fait partie du blog quand même, et l’auteur en tient pratiquement toujours compte dans sa façon d’écrire. Quant à être prévenu dans l’heure quand quelqu’un a posté… soit je m’ennuie et je fais la tournée des blogs moi-même toutes les 30 minutes (même s’il n’y a pas de nouveaux posts, il peut y avoir de nouveaux commentaires, dont on n’est pratiquement jamais prévenu en RSS), soit je suis occupé et ça peut attendre.

Dossier classé, une fois de plus.

P.S. Dossier rouvert : il faudrait que je trouve un agrégateur en ligne, dont je puisse récupérer les résultats et les convertir en WML pour lire les blogs depuis mon téléphone quand je m’ennuie dans le RER. Parce que la passerelle Google, c’est bien pratique, mais c’est pas pratique.

30 avril

Du chocolat “sport” ? C’est génial, je vais pouvoir me goinfrer de chocolat sans grossir !

Hein ? Quoi ? Non, c’est pas comme ça que ça marche ? Ben pourquoi ils disent “sport”, alors ?

Petit test de moblogging.

Bon, ça ne sert pas à grand chose (j’ai 50 MMS gratuits par mois pendant deux mois, mais après ça devient payant), mais le script de moblogging fonctionne. J’ai trouvé un script simple, piqué à pMachine et qui ne demandait pas trop d’ajustements, alors autant en profiter — d’autant que je dois pouvoir récupérer des éléments de ce script afin d’avoir une vraie solution de wapmail, qui marche correctement.

Archives

2001 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2002 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2003 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2004 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2005 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2006 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2007 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2008 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2009 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2010 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2011 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2012 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2013 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2014 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12