31 juil. 2005

The L Word 1.12–1.13 ★★

C’est la semaine du nawak — les scénaristes sont tellement inspirés qu’ils oublient quels personnages se connaissent déjà, c’est dire — et le remake pathétique de Bent n’est que la partie émergée de l’iceberg.

Je ne sais pas trop si c’est que je ne crois pas aux étincelles entre […] et […] dans l’ensemble, ou juste que je bloque spécifiquement sur l’actrice (même s’il fallait absolument que ce soit un cliché butch — pour compenser les autres personnages, j’imagine — elle ne pouvait pas avoir un tout petit peu de charisme, quand même ?), mais cette histoire me tue, avec tout ce qui va autour.

Heureusement qu’il reste Marina. Trente secondes.

Merde, c’était déjà la fin de la saison ? Aucune nouvelle de la saison 2 sur le site de Canal+, on dirait que je ne raterai rien d’important à Bordeaux.

Et dire que jusqu’à ce soir j’envisageais sérieusement d’acheter les DVD.

 

IE developers talk about standards compliance bugfixes in IE7. En même temps, c’est Microsoft, alors les faux espoirs…

 

Pourquoi mon dossier Applications a perdu l’icône que je lui avais mise, et même en tant qu’administrateur je n’arrive pas à la remettre ?

 

Ca y est, j’ai trouvé le nom et la décoration de mon bar dans le Marais que j’aurai à moi un jour.

 

Grr, qu’est-ce qu’on est censé faire pour que les étoiles Unicode ★ ne soient pas microscopiques sous Safari ? Même MSIE les affiche correctement.

P.S. On se répond soi-même en ouvrant la Character Palette pour choisir la police à ajouter aux CSS, par exemple AppleGothic. (Ce qui ne marche que parce que, dans mon cas, je n’affiche des étoiles que dans un <span> bien précis.) Est-ce que tout le monde a bien AppleGothic ?

P.S. Tiens, les &diams; du minilog ne marchent pas sous Camino, par contre. Ah, les bonheurs du web.

 

30 juil.

www.garoo.net — version 1871.81

Menus changements dans la feuille de style — principalement, le passage des liens en noir. Peut-être qu’en fait ça devrait être comme ça partout. Ou peut-être que pas du tout.

 

Lost 1.16–1.18 ★★

Deux épisodes plus regardables — mais pas plus intéressants — que les précédents, et un troisième… atrocement port nawak. Au secours. Il faut croire qu’il y avait bien trop de monde qui aimait cette série pour qu’elle soit effectivement bonne. (Ca, ou ils ont tout réécrit et retourné pour la VF.)

Je réalise — est-ce que je ne devrais pas être censé m’identifier à au moins un des personnages ? J’aurais sûrement plus apprécié la série s’il y avait eu un être humain dans le lot. L’ajout d’un personnage “normal”, un candide, prévu spécialement pour que les spectateurs s’identifient à lui, est un procédé qui ressort souvent comme trop artificiel, mais là ça manque gravement — et puis, niveau artifice, ils n’étaient plus à ça près.

(Oui, les critiques télé reviennent dans le corps du blog. Hourra, hein ?)

Ah, et puis, aussi…

Putain de merde, c’est Delenn !!!

P.S. Mais est-ce qu’elle est crédible en française ? Elle a émigré de Yougoslavie vers les Etats-Unis en 1991, et pour les américains tous les accents européens doivent se ressembler.

 

Sur le forum PinkTV : « [Le patron de Citebeur] vient de signer un contrat avec Pink TV pour la première émissoin de télé-réalité gay française. Le but du jeu ? Dénicher le garçon le plus sexy. » Eurkk.

 

Is the iMac G5 reliable?

Mais la citation par Paul Thurrott coupe ce passage : « Si j’ai vu beaucoup d’iMac G5 première génération défectueux sur de nombreux fronts, je suis loin d’avoir assisté à autant de retours sur l’iMac G5 de seconde génération. »

 

C’est très mignon. Mais qui va porter ça ? Paris Hilton ?

 

C’était Sysadmin Day, hier. Aujourd’hui, ça sera donc reformatage définitif du serveur. Babaïe.

 

29 juil.

Quand on parle du Mac, il y a spéculation idiote et spéculation idiote. Mais, là, c’est tellement absurde les bras m’en tombent : si Intel concevait un CPU spécial pour Apple, Apple pourrait permettre à des constructeurs tiers de produire des clones Mac.

Bon sang.

  • Le principal avantage du passage à Intel, pour Apple, est de profiter de l’évolution du x86 poussée par le marché PC/Windows, pour que chaque évolution du PowerMac dispose du CPU le plus puissant du marché à son lancement.

  • Le principal avantage du passage à Intel, pour les utilisateurs, est de pouvoir booter sous Windows pour les applications qui le nécessitent (à tout hasard, les jeux).

  • Ca fait des années qu’Apple refuse d’envisager d’autoriser à nouveau la production de clones ; quel esprit malade peut trouver ça cohérent que la condition qui les pousserait à s’y remettre serait de passer à un nouveau constructeur de puces mais d’avoir une puce conçue spécialement pour eux ?!

 

Faces of Warcraft. Le problème, avec les MMORPG, c’est les gens.

 

« …ce soir à 20h30… grande course d’autruches d’Afrique… sur la place Machin… » Freaks.

 

C’est moi, ou Quicksilver β42 est instable ? Je passe mon temps à le relancer.

 

28 juil.

Windows Vista Beta 1 Review. J’aime bien les fenêtres transparentes, en tout cas (ça me faisait fantasmer sur OS X, et j’ai été déçu qu’elles aient disparu avant que j’aie un Mac).

 

27 juil.

The Highly Probable PowerBook G5 [via]. Ca se tient. Ca donne envie.

P.S. Ou pas.

 

25 juil.

Yahoo! Widgets. Bon, ok, vu comme ça, peut-être que c’est une stratégie, finalement.

 

Je boycotte Batim’s parce qu’il a spoilé la fin de je ne sais plus quel le scénario entier d’un film que je n’ai pas l’intention de voir, je boycotte Embruns parce qu’il a spoilé la fin du dernier Harry Potter* alors que je n’en ai lu aucun et que les deux premiers films ne m’ont pas passionné… juste au cas où, la prochaine fois, ça tomberait sur quelque chose qui m’intéresse. J’ai juste du mal à comprendre comment on peut être égocentrique au point de vouloir décider pour les autres de ce qu’ils ont le droit d’apprécier et de découvrir tranquillement, mais ils sont en nombreuse (à défaut de bonne) compagnie : j’ai aussi dû arrêter fr.rec.tv.series depuis que la diffusion de Lost a commencé.

Demandez-moi encore pourquoi je n’aime pas les gens.

* Si vous lisez ça demain, il aura sûrement supprimé le post entre-temps, ce qui ne rattrapera rien.

 

C’est les vacances, il paraît. Je ne sais pas, pour moi les vacances ça ne veut pas dire grand chose, mais j’en ai entendu parler, et je me suis dit que pour une fois, pour la première fois depuis très longtemps, j’allais tester, pour voir. (Honnêtement, ça m’étonnerait que ça me plaise, parce que tout le concept a à voir avec le travail, et… enfin, vous savez, quoi.)

Donc, normalement, si tout se passe comme prévu (on ne sait jamais, ça pourrait arriver), je passerai la majeure partie du mois d’août à Bordeaux. Comme je ne sais pas encore quel jour je pars, il est encore trop tôt pour donner rendez-vous à un lecteur dans les toilettes de la gare Montparnasse ou du TGV Paris-Bordeaux, mais si vous voulez vous proposer (ou si vous êtes beau, jeune et bordelais) n’hésitez pas à envoyer vos photos.

Mais il y a plus important, beaucoup plus important que de trouver des gens avec qui faire du sexe (je chercherai sur place, de toute façon) ou prendre un verre (je cher… euh, non, je suis un sauvage, moi) : la télé. J’ai beau ne plus écrire de critiques détaillées des épisodes que je regarde, je continue à passer mes journées devant — c’est le moment de vous rappeler que, si mon avis vous manque terriblement, vous devriez vous inscrire au feed RSS du minilog, où je le donne le plus succinctement possible.

Bref, comme je ne vais pas emporter mon antenne satellite à Bordeaux, c’est le moment où j’ai désespérément besoin de votre aide — je sais bien qu’il ne faut pas trop compter sur vous, mais on peut toujours rêver. Si vous êtes bordelais câblé-satellisé, ou ailleurs avec un magnétoscope ou un graveur DVD (qu’on ne vienne pas me faire chier avec la légalité de se refiler des enregistrements alors que je vais payer 64 € d’abonnement comme tous les mois pour ne pas en profiter du tout), j’ai besoin de votre aide pour suivre, par ordre décroissant d’importance : The L Word sur Canal+ (en VO, bien sûr) ; Queer as Folk sur Pink (en VO, bien entendu) ; Les chroniques de San Francisco sur Téva (en VO, là y’a pas le choix).

Je peux laisser tomber sans regrets l’adaptation plan-plan d’Armistead Maupin, je peux largement me contenter de lire les résumés d’épisodes de QAF pour me tenir au courant, mais ça m’ennuierait vraiment beaucoup de rater The L Word, la seule série intelligente et bien écrite à passer actuellement sur les écrans. Pour ce qui est de Lost, j’aurai TF1 (enfin… je crois ?), et Desperate Housewives ne commence qu’en septembre, il me semble. Donc, pour résumer, la priorité première numéro 1 est The L Word (et dire que, si j’étais encore abonné à Canal+ en hertzien, je pourrais emporter mon décodeur) et il doit bien y avoir moyen de trouver un bordelais sympa qui aie Canal.

Voilà pour l’appel au secours… pour ce qui est de la suite, je devrais (avec des si, toujours) avoir internet, donc être en mesure de vous rappeler régulièrement que je ne suis pas mort (au pire, saisir l’heure où je me réveille chaque matin dans le minilog précité… suivie peut-être d’une série de losanges guillemets), mais j’espère bien ne pas passer toutes mes journées connecté, sinon ça ne serait pas des vacances. Et je n’emporte que McGill (que mon iMac va me manquer…), donc je ne posterai pas de photos depuis Bordeaux en l’absence de Photoshop, et je ne pourrai faire et ramener des photos que si j’achète un disque dur USB et qu’il marche (que de si, décidément… et je m’étonne de stresser), parce que le disque interne est trop petit pour les stocker (j’avais pensé à les uploader éventuellement sur Flickr en attendant, mais pas à les mettre tout simplement sur le serveur de garoo.net — merci à Michael pour la suggestion).

C’est tout pour aujourd’hui. Des questions dans la salle ?

Putain, vous avez vu comme ce post était long ? Ah, non, vous ne l’avez probablement même pas lu.

 

Yahoo rachète Konfabulator et le distribue gratuitement [via]. En gros, ils copient les actes de Google sans avoir de stratégie cohérente derrière, non ?

P.S. J’avais oublié que les widgets disponibles étaient si minables.

 

J’étais pourtant persuadé qu’iCal pouvait réveiller mon Mac pour déclencher une alarme. Pff, ça craint.

 

Le sida est beau. Hein ? Euh, ben, ok, mettez-m’en trois ou quatre, alors. Non mais, sérieusement, qui a pu décider de lancer une campagne pareille ?

Et dire qu’au même moment il y a le premier spot télé de prévention que je trouve intelligent (ça fait un mois ou deux, mais j’attendais d’en trouver des captures pour en parler, et je n’en ai jamais trouvé, donc jamais parlé, mais vous voyez de quoi je parle ? celui basé sur Frogger).

 

24 juil.

On Being and Deliciousness, with Wil Shipley :

Les utilisateurs de Mac aiment leurs machines ; les utilisateurs de Windows supportent leurs machines parce qu’ils ne peuvent pas croire qu’il existe vraiment mieux.

C’est vraiment déprimant, parce que c’est comme s’adresser à des victimes de violences conjugales : “Sérieusement, il y a un monde meilleur, là, dehors, et vous le méritez ! Vous n’avez pas à accepter ça ! Le Mac vous traitera correctement !” Et leur réponse est digne d’un cas d’école : “Pourquoi je ferais confiance au Mac ? Ca ne peut pas exister, ce que vous décrivez.”

J’ai eu du mal à citer cette comparaison, parce qu’elle me met mal à l’aise, mais d’un point de vue purement clinique elle est tout à fait exacte.

 

Alien Loves Predator :
« Yeah, but I’m the only Predator waving at you. »
« There’s no such thing as a dictionary. »
« ‘Were’!! It’s ‘What if God were one of us’!! »
Et ce n’est pas souvent que j’apprécie un comic à gags indépendants.

 

22 juil.

21 juil.

Vous avez déjà vu ces images d’enfants dans les rues de New York, jouant sous l’arrosage d’une borne d’incendie ouverte par une chaude après-midi d’été ? Je m’étais toujours demandé comment ça pouvait être si fréquent, pourquoi on ne voyait jamais, dans la photo suivante, les enfants à terre, matraqués par une demi-douzaine de policiers.

Eh bien, la raison est simple, et je la trouve inconcevable vue de France : il suffit de demander aux pompiers, et ils vous donnent tout ce qu’il faut pour convertir la bouche d’incendie du coin en arroseur automatique.

 

20 juil.

Trop court.

 

The Office Weblog : « Zoomez au maximum et ce que nous avons toujours supposé s’avère exact. »

 

19 juil.

Si en six mois (à vue de nez, vous savez bien, moi et les dates) mes cheveux n’ont pris que quelques centimètres, ça veut peut-être dire que je devrais abandonner cette idée de me les laisser pousser, non ? C’est vraiment parti pour ne ressembler à rien… même quand ils rallongent, ils restent plats et fins*, et on voit toujours mon crâne à travers (non, je ne les perds pas spécialement, ils sont juste très, très fins).

Est-ce que je coupe demain, et je cherche des bonnets rasta, mais en gris, sur le web ? (Ca m’irait bien : il me faut quelque chose qui part en hauteur, mais pas sur le côté. J’ai toujours pensé que les chapeaux en mousse qu’on vend le quatorze juillet et pour les finales de foot m’iraient bien, mais ça doit être assez difficilement portable au quotidien.)

* : Ah, et puis je passe mon temps à me les arracher, quand je me coiffe ou que je me les lave, aussi.

 

18 juil.

The Optimus keyboard, now with FAQ [via].

 

17 juil.

500 000 téléspectateurs ne regardent qu’un épisode de Lost sur trois. Les gens sont bizarres.

 

16 juil.

« Hello, my name is Simon. Or so they tell me. »

Simon of Space est le nouveau “blogroman” de Cheeseburger Brown (enfin, Matthew Frederick Davis Hemming), l’auteur de l’excellent Darth Side: Memoirs of a Monster. Le bookmark traînait sur mon bureau depuis quelques semaines, mais je me suis finalement lancé hier.

Les premiers chapitres, dans l’hôpital, sont très bons ; la suite n’est pas exempte de clichés (à commencer par le sempiternel héros — ou anti-héros — de SF qui se laisse mener par le bout du nez… même si, dans ce cas, le personnage a une bonne raison) mais vaut largement le coup.

A lire à partir du début, évidemment, pas comme un blog.

 

Une interview du créateur de l’Optimus Keyboard [via] :

Nous sommes en cours de négociation avec plusieurs fabricants. Nous comptons le vendre sous notre propre marque, Art. Lebedev. […]

Je peux difficilement imaginer qu’il soit vendu à moins de 200 ou 300$. C’est beaucoup, pour un clavier, mais c’est ce que coûtent la plupart des téléphones portables modernes.

Je ne vois pas bien le rapport avec un téléphone portable, mais je suis sûr que même à ce prix ils arriveront à en vendre.

 

15 juil.

Pourquoi Mail.app ignore les actions “Play Sound” dans mes filtres ?

Je ne sais pas pourquoi, mais le problème est réglé en désinstallant Xounds (qui étant pourtant désactivé).

 

Ennui du soir, à boire [via]. Le lien n’est pas nouveau (quoiqu’il me semble que le site se soit amélioré depuis la dernière fois que j’ai testé, mais je suis passé sur Mac entre temps, et tout marche toujours tellement mieux ici que sur PC), mais j’en profite pour montrer ma nouvelle photo, qui date de la semaine dernière. Enfin, pour la non-montrer, en l’occurrence.

J’aime bien la version bébé. Je devrais peut-être l’utiliser sur DialH.

 

Octopenis [via]. “Obviously NSFW”, comme il dit.

 

Philips’s iCat Smart Companion does, uh, stuff. « It also looks completely ridiculous. »

 

14 juil.

Gâteau aux figues et au chocolat

Inspiré de cette recette, mais en beaucoup plus simple, parce que j’aime bien me simplifier la vie, par principe : faire tremper 200g de figues sèches coupées en petits dés dans du rhum brun pendant vingt-quatre heures, mélanger dans de la pâte “moelleux au chocolat” Herta, mettre au four. Enfin, dans un moule.

Pas de photo, parce qu’un gâteau au chocolat ce n’est pas tellement photogénique (et vous savez bien à quoi ça ressemble, un gâteau au chocolat). Et à manger froid, parce que tant que c’est tiède le goût du rhum domine tout le reste. D’ailleurs, même froid ça sent un poil trop le rhum — plutôt que de laisser les figues mariner dans le rhum, essayez peut-être juste de les arroser un peu.

 

Chaque touche du clavier Optimus est un affichage indépendant qui montre exactement ce qu’elle contrôle à chaque instant.” Le rêve (et juste ça, un rêve). Le reste de leur portfolio n’est pas mal non plus.

 

13 juil.

Deux nouvelles petites galeries, pas franchement indispensables mais il faut bien s’occuper un peu. (Non, je n’ai pas l’intention d’annoncer dans le blog chaque petite mise à jour des galeries, mais c’est juste que comme il ne s’y est pas passé grand chose depuis un moment, vous n’avez probablement pas l’habitude de regarder la colonne de droite — à moins, bien sûr, que vous soyez abonné au RSS du blog, auquel cas vous n’avez pas pu y couper. Heh.)

Ca fait très bizarre de passer du luxueux LCD plein de contraste de l’iMac aux vieux CRT (oui, au pluriel) de mon PC pour retoucher les photos (parce que le PC reste ma station de travail, malheureusement, pour cause de tablette Wacom sur port série, et de logiciels divers). En passant en revue les photos, je les trouvais toutes moches ; je les ai retouchées autant que j’ai pu, et je les trouvais toujours minables ; ce n’est qu’après les avoir uploadées sur le site, quand je les ai regardées sur le Mac pour les intégrer dans la galerie, que je me suis aperçu qu’elles n’étaient pas tellement moins bonnes que d’habitude. C’est juste que j’ai pris l’habitude de regarder des photos sur le Mac, ce qui fait qu’en passant sur le PC je trouve tout moche et terne.

Je ne sais pas si je dois jeter le PC ou, au contraire, tourner ce problème à mon avantage pour donner le meilleur de moi-même en retouchant mes photos dans les conditions les moins favorables. D’un côté, ça peut me donner l’occasion de faire de mon mieux, sans céder à la facilité ; de l’autre c’est un peu décourageant d’avoir l’impression initiale qu’il n’y a rien à tirer de toute une après-midi de photos. Et je suis quelqu’un qui se décourage facilement, à la base.

 

Firefox 1.0.5 (pour la version française, il faudra attendre, et ne pas compter sur moi pour l’annoncer ici).

 

Oups, on est le 13 juillet ? J’envisageais d’aller à Rennes en fin de journée, mais maintenant j’ai une bonne raison de ne pas sortir de ma chambre.

 

OS X 10.4.2 est arrivé, et la nouvelle interface de gestion des widgets (qui n’est même pas annoncée dans les release notes) est stupide. Jolie, fidèle aux screenshots qui avaient filtré, mais stupide. Il faut d’abord cliquer sur le “+” en bas de l’écran, puis cliquer sur “Manage Widgets” ou sur l’icône du manager (à l’appellation on ne peut moins claire) pour y accéder.

Je comprends que les développeurs du Dashboard n’aient pas voulu supprimer le code qui fait apparaître le “puits” à widgets et déplace les widgets qui sont en bas de l’écran pour lui faire de la place, mais quand on développe un système d’exploitation (et un OS Apple, en plus) ce n’est pas une excuse suffisante pour rajouter des surcouches complexifiantes au lieu de simplement le remplacer par le manager. Quelle raison fondamentale y aurait-il pour qu’on ne puisse pas drag-and-dropper des widgets directement depuis le nouveau manager vers le Dashboard ?

P.S. Ah, non, c’est pire que ça, parce qu’on peut double-cliquer sur l’icône d’un widget dans le manager pour le faire apparaître. Vous pariez qu’ils avaient bien l’intention de remplacer le puits, mais qu’ils n’ont pas trouvé de solution à temps pour que le drag-and-drop marche depuis un widget ?

P.S. Par contre, la gestion de l’ajout et de la mise à jour de widgets est plutôt cool.

 

12 juil.

11 juil.

Age-Maps [via]: “Deux photos de la même personne, enfant et à l’âge adulte, sont réunies dans un montage.” Space.

 

Comment on est censé atteindre Shift-Cmd-Alt-S d’une main, dans Photoshop ? Sur PC, Shift-Ctrl-Alt-S, ça passe !

 

En postant une news sur gayattitude je m’aperçois qu’il faut absolument que je refasse l’interface d’administration de mon blog, c’est plus important qu’on ne croit.

 

10 juil.

www.garoo.net — version 1871.8

Pas de changement visuel, cette fois, mais structurel : en lisant Maison Française l’autre jour j’ai réalisé que ce serait bien pratique de scanner les images qui me plaisent et les garder dans un coin, dans un gros dossier plein d’inspirations de design, de déco, de graphisme, etc.

C’est le genre de chose que d’aucuns feraient sur Flickr, parce que c’est sacrément bien fichu pour ça, mais vous me connaissez, j’ai besoin de faire les choses par moi-même — et, pour le coup, je n’ai pas envie que toute ma collection, qui n’a même pas encore commencé, soit gardée en otage sur des serveurs lointains que je ne connais pas.

J’ai donc programmé mon propre truc, un scraplog avec des images et le système usuel de tags (à voir aussi en RSS, pas repris pour l’instant dans le feed général, mais ça pourrait changer — vous vous en apercevrez bien si ça arrive). Pour l’instant, il n’y a que le contenu de l’ex-snaplog, qui faisait du coup double emploi, mais on y trouvera prochainement des captures télé, des scans de magazines et autres trucs comme ça. Des images, quoi, comme qui dirait.

Les commentaires ne sont pas encore possibles, mais ça viendra (ça aussi, vous verrez bien quand ça viendra, je n’aurai pas besoin de refaire une annonce, et de toute façon ça ne vous empêche pas de dormir). Et il me reste aussi à récupérer le reste des archives du snaplog et les coller dans le blog général, pour tout ce qui n’avait pas sa place dans le scraplog. Et puis, aussi (je vous préviens pour que vous ne soyez pas surpris de voir des posts bouger pour rien dans votre agrégateur), corriger les feeds des galeries pour faire une entrée par galerie et non par image. Ca y est, tout est commentable (sauf s’il y a des bugs) et si vous êtes abonné à mes feeds vous avez dû voir plein de mouvement ; c’est normal, ça devrait se stabiliser maintenant.

Ah, et pendant que j’y suis : si jamais le site disparaît dans la nuit, ne vous en faites pas, il devrait revenir demain.

 

Travaux en cours, port du casque obligatoire.

 

OS X: FTP Upload Folder Action. Clic, drag, l’image est uploadée sur mon blog.

 

9 juil.

Il y a quelques mois, mes parents ont acheté deux lots de poêles Téfal à manche amovible.

D’abord, ce n’est pas très pratique, parce qu’il n’y a que deux poignées pour huit poêles, alors que les poignées sont la partie la plus salissante, pour cause de gros rabat en acier pas anti-adhérent du tout qu’il faut donc laver énergiquement après chaque utilisation.

Ensuite, et surtout, c’est le moment de dire quelque chose que j’ai sur le coeur depuis longtemps, quelque chose d’énorme que je n’osais pas révéler publiquement, mais il faut bien, j’ai des responsabilités plus importantes que ma sécurité personnelle (et si même les journalistes américaines pro-guerre en Irak ont le courage de protéger leurs sources, j’ai le devoir moral de m’exprimer, moi aussi) : je soupçonne fortement Téfal de faire exprès de vendre des poêles anti-adhérentes qui adhèrent quand même, pour que les clients soient obligés de renouveler leur matériel régulièrement. Je n’ai jamais pu garder une poêle Téfal en état de marche plus de six mois (alors que j’en prenais soin — il fallait voir l’état de celles de mes parents après seulement un ou deux mois), alors que mes poêles Monoprix sont impeccables après deux ou trois ans d’utilisation intensive (voire plus… je ne suis pas doué avec les dates), plus lisses et glissantes qu’elles n’ont jamais été.

Donc, achetez plutôt des poêles Monoprix. Evitez juste de les ranger à deux mètres du sol, parce que tout ce qui peut tomber tombera, et je n’ai plus aucune poêle ou casserole qui soit encore tout à fait ronde.

 

Je ne me souviens plus si j’avais eu des problèmes avec la version précédente (testée sur le clamshell G3, alors, forcément…) ou si je ne m’étais juste pas aperçu qu’il existait un mode gratuit, mais iCalViewer [via] vient de sortir pour Tiger et est indispensable pour qui utilise iCal.

iCalViewer affiche tous les événements iCal à venir sur une période à définir, et les affiche dans une fenêtre, sur le bureau, ou en surimpression de l’économiseur d’écran — et semble bien moins consommer de cycles CPU que le widget iCal Events. Tout ça, gratuitement ; la version payante ajoute un mode pseudo-Exposé (double-emploi avec l’affichage sur le bureau, qui apparaît donc en appuyant sur F11) et l’affichage des to-do (dont je ne me sers pas, et qui est de toute façon si simple qu’on peut le retrouver dans plein de widgets et utilitaires).

Fortement recommandé.

 

8 juil.

7 juil.

Michael Chabon, The Amazing Adventures of Kavalier & Clay, page 169

La vie est trop courte pour se forcer à lire un livre aussi peu intéressant de 650 pages. Ca doit faire au moins deux mois que je l’ai commencé, que j’avance petite tranche par petite tranche quand j’en ai le courage, et que du coup je prends du retard sur mes lectures (c’est pas que j’aie un rythme à tenir, mais pour une raison qui m’échappe un peu je continue à acheter des livres sur Amazon de temps en temps, donc ils s’entassent tranquillement). Je n’arrivais pas à me résoudre à abandonner parce que ce n’est pas non plus terriblement mauvais ; mais cinq cent pages de plus de ces aventures complètement abracadabrantes et sans aucun charme ni humour, non, vraiment, je ne pourrai pas.

Je vais me faire une cure de petits romans nombrilistes français de cinquante pages, pour me remettre.

 

6 juil.

imédias.biz :

France 2 « se réjouit d’être à l’honneur au 45ème Festival International de Télévision de Monte-Carlo » qui s’est déroulé du 26 Juin au 1er Juillet 2005 avec le Prix de la Meilleure Actrice de l’année — Catégorie Comédie — décerné à Mélanie Doutey pour son rôle dans Clara Sheller.

Ha ! Ha ha ! HA HA HA HA HA !

Bon sang, même ceux qui ont aimé Clara Sheller l’ont trouvée nulle !

 

Oh, que vois-je ? Serait-ce de la pub, là, à droite ?

Je sais que vous n’aimez pas sponsoriser les blogs que vous lisez, parce que ça serait trop facile quand même, mais avec 15% de réduction sur les prix publics à tous les lecteurs de ce blog on pourrait penser qu’il y a une vague possibilité que ça soit intéressant pour vous aussi. Et c’est bien ce qui compte, non ? Enfin, de votre point de vue, parce que du mien il va sans dire que je m’en tape, de vos économies, tant qu’elles n’arrivent pas dans ma poche.

Donc, Infodéclic, boutique en ligne d’informatique et connectique (chut, ne dites à personne que je fais ça pour booster le P4geR4nk parce que j’ai un intéressement sur les ventes) propose 15% de réduction si vous tapez le code partenaire “garoo” et, même si ça ne vous intéresse pas, vous pouvez toujours aller voir le dernier design by garoo à la mode — ouais, c’est très simple, et c’est pas toujours très fini dans les détails parce que j’ai eu la flemme, mais si vous aviez vu ce qu’il y avait en ligne avant vous ne critiqueriez pas comme ça.

 

Tvnews (quel rapport ? la beaufitude ?) :

Paris n’est pas prête (sic) de recevoir les JO, Londres étant trop proche géographiquement de Paris…

Youpi ! La seule raison pour laquelle j’hésitais à me réjouir était que je voyais bien Paris lancer encore une campagne dans quatre ans, mais effectivement c’est une bonne raison de penser qu’on en est vraiment débarrassés !

 

Gawker :

C’est Londres. Profitez bien des embouteillages, des touristes allemands et d’être la cible numéro 1 du terrorisme mondial, old chaps !

Et du déficit, aussi [via].

 

Splitsville :

Le design de mon site exprime des choses — mes goûts, mes capacités, mes forces, mes faiblesses, où j’en suis dans la vie. De même que l’écriture de Virginie, huit ans, dit très clairement “ce journal est l’oeuvre d’une fille précoce de dix ans”, l’esthétique du site place son contenu dans un contexte historique personnel. Même si je propose sur mon site une galerie des anciens layouts, il y a peu de chances que les posts soient affichés dans leur contexte visuel d’origine. [Et même] pour les non-designers — les gens qui choisissent le layout de leur blog dans une liste — il y a un intérêt à préserver le fait qu’un tel choix a été fait. “Ah, ces posts datent de ma Période Rose.”

C’est une chose à laquelle j’ai déjà souvent pensé. Sans trouver de solution pratique, malheureusement — sinon, vous l’auriez déjà remarqué. Il y a pourtant des cas dans lesquels ce serait faisable : d’hypothétiques blogs en CSS pur, qui ne changeraient vraiment pas d’un iota leur code, pourraient enregistrer la référence de la feuille de styles associée à chaque post ; beaucoup plus simple, ce serait trivial pour Blogger d’enregistrer les layouts successifs, et d’afficher chaque post ou liste de posts avec celui qui convient (bien sûr, ça prendrait aussi beaucoup de mémoire, mais ce n’est pas le genre de chose qui fait peur à Google).

Ca devient plus compliqué pour les autres systèmes : il me semble qu’il est déjà arrivé à Wordpress ou Dotclear de sortir des versions qui n’étaient plus compatibles avec les templates précédents, et pour Movable Type il y a des inclusions de fichiers ou de plugins qui rendent l’idée peu pratique. Quant aux systèmes faits maison, comme le mien dont toute la structure-même du PHP change régulièrement… je pourrais bien enregistrer la page HTML compilée, au final, pour chaque post et chaque archive mensuelle, et ne plus jamais laisser mon CMS y retoucher après modification du layout, mais… mais… hmm… tiens, c’est dommage que je n’y aie pas pensé plus tôt. Ca ne sert à rien de commencer maintenant, alors que l’avenir de mon blog est derrière lui.

En fait, l’idéal, ce serait de publier chaque post dans un fichier PDF séparé, figé. Mais je ne peux écrire ça que maintenant que je suis sur un Mac, libéré de la monstruosité d’Acrobat Reader.

 

Pourquoi je n’ai vu personne se plaindre de ce qu’iTunes bouffe toute la bande passante, au point de faire ramer le moindre chat, en essayant de charger tous les podcasts en même temps (de sorte que certains downloads échouent et qu’il les abandonne) toutes les nuits à heure fixe (et immuable) ? Est-ce que je suis le seul utilisateur au monde à être devant mon ordinateur à deux heures du matin, avec iTunes ouvert ?

Oh, je sais que c’est une première version en ce qui concerne le podcasting, mais il n’y a quand même pas besoin d’avoir un BEP en physique nucléaire pour penser à temporiser les téléchargements de mp3.

Du coup, bye bye les podcasts. De toute façon, ce n’est pas vraiment pratique quand on n’a pas de trajet quotidien en transports en commun.

 

5 juil.

Parce que je sais que vous n’attendez qu’une chose, que je parle de sexe. Mais pour la peine vous devrez bosser, j’ai la flemme de tout traduire en français. Questionnaire via Batims. Légende : oui, non, si seulement, sûrement pas.

I have had sex while wearing a blindfold.
I have blindfolded someone else during sex.
I have had sex while watching porn.
I sleep better after sex. (Who doesn’t?)
There are some nights I cannot sleep without sex or masturbating.
I masturbate more than once per day.
The bed is not my most favorite place to have sex.
I am turned on knowing someone is watching me masturbate.
I enjoy watching others having sex or being watched during sex.
I will have sex with someone I just met if they turn me on.
I have had sex with two different individuals (at seperate times) during the course of one day.
I have been tied up during sex.
I have had sex with someone who was tied up.
I have dripped wax onto a lover’s body.
I have had a lover drop wax on my body.
I have a foot/sock/shoe fetish.
I have a leather fetish.
I have a tickle fetish.
Watching someone urinate (or being watched while urinating) is a turn-on.
I have had sex in a vehicle.
I have had sex while driving a vehicle.
I have been to a sex club or bathhouse.
I like being choked during sex.
My lovers would describe me as kinky.
I shave (or trim) the hair on or around my genitals.
The smell of my lover’s sweat turns me on.
I have erotic art on display somewhere in my residence.
Dirty talk during sex turns me on.
I enjoy pornographic magazines.
I have a collection of porno movies. (But I prefer pics.)
Erotic toys are a regular part of my budget.
I have clicked on porn links in my email.
I regularly look at porn sites on the internet.
Much of what I know about sex comes from porn. (Not sure about that one.)
Interracial sex turns me on. (Neither on nor off.)
I would participate in sex research if given the opportunity.
My current lover does not sufficiently meet my sexual needs.
I have had sex at my place of employment.
I am often disappointed in my sexual relationships.
Some people might describe me as a nymphomaniac.
I am difficult to live with if I’m not having sex on a regular basis.
I sleep better with someone snuggled up next to me.
I have had sex under water.
I have had sex outdoors.
I have had sex in a public place or where I might have been discovered.
I have had sex in a bathroom stall.
I have had sex in the snow.
I am or have been in a polyamorous relationship.
I have participated in three-ways or orgies.
I have to have music playing during sex.
I have flashed strangers.
I have given sex as a gift.
I have set up a three-way for my lover.
I stopped during this list to have sex.
All day I dream about sex.

Tiens, il serait temps de remettre les questionnaires à la mode. On est tous de vieux blogueurs maintenant, on n’a plus rien à dire (enfin, surtout ceux d’entre nous qui n’ont plus de vie parce qu’ils ont déménagé en province), on a besoin de suggestions.

 

4 juil.

Live8: I think they got the message!

Neuf concerts, des centaines d’artistes, des millions de spectateurs à travers le monde…

Je pense que les grosses têtes du G8 auront reçu le message cinq sur cinq : cette génération est encore capable de se mobiliser pour afficher son amour des concerts de variété. particulièrement quand ils sont gratuits. […]

D’accord, j’ai peut-être tiré des conclusions un peu trop rapidement. Trois milliards de téléspectateurs, ça doit prouver que cette génération n’aime pas seulement assister à des concerts de variété : ça lui convient aussi parfaitement de rester assis à la maison pour les regarder à la télé. Wow, prends ça, pauvreté !

 

2 juil.

Je viens de passer une demi-heure à écrire un post, et j’ai tout perdu parce que j’ai appuyé sur cmd-W au lieu de cmw-X justement quand j’allais coller le contenu dans un fichier texte pour le sauvegarder (et, oui, ça aurait pu tout aussi bien m’arriver sous Windows — d’ailleurs, ça m’est déjà arrivé — parce que les raccourcis clavier sont les mêmes). Mais je n’ai pas crié, non non, parce qu’au final ce n’est pas plus mal. La nouvelle version de ce post sera plus courte, et surtout beaucoup plus calme.

Je vais donc calmement faire remarquer à Illico qu’ils pourraient s’abstenir d’écrire ce genre de connerie (que je n’avais pas remarquée la première fois que j’avais vu cet article, et je l’avais bien vu puisqu’il me cite dans les notes de bas de page, en bordel — le paragraphe a été rajouté après coup, ou quoi ?) :

Blog-n-co, la toute nouvelle plate-forme que lance "Illico", est la première en France à offrir aux homosexuels la possibilité de créer leur propre blog…

Parce que ça fait juste trois ans que gayattitude permet aux gays français (qui n’ont pas non plus attendu notre autorisation pour commencer à ouvrir des blogs — non seulement les faits sont faux, mais en plus la formulation est idiote) de tenir un blog.

Et qu’accessoirement gayattitude est gratuit, contrairement à Blog-n-co (dont la tarification est tellement mesquine qu’on se croirait chez Gayvox, sans compter que les tarifs à proprement parler sont introuvables). Et moins pourri, aussi. Un Blog-n-co ressemble à ça (et uniquement à ça, les possibilités de personnalisation sont minimes) ; un journal gayattitude peut ressembler à ça, ça, ça ou ça. Et ce n’est que la partie émergée de l’iceberg, il faut voir la gueule de l’interface de Blog-n-co.

Bref, je pourrais détailler toutes les différences (alors, ouais, gayattitude ne gère pas les catégories, mais c’est quelque chose dont les utilisateurs se passent très bien — et pour moi c’est un outil de power users, le genre qui ne va pas bloguer sur gayattitude, et encore moins sur Blog-n-co à coup de points, et pourquoi pas des colliers de coquillages tant qu’on y est) mais je vais résumer : le truc, c’est que ça me ferait très très chier qu’un système pourri, qui arrive avec trois ans de retard, devienne populaire juste parce qu’il est poussé par un gratuit gay. Et pourtant, c’est ce qui va arriver. Regardez Skyblog (ou MSN Spaces).

P.S. Ils ont corrigé “l’erreur” (et apparemment je n’avais pas rêvé, le paragraphe a bien dû être ajouté après coup, pour le lancement le premier juillet de la plate-forme). Ca me donnerait presque envie d’être gentil et de supprimer ou modifier cet article, mais… non. (Et puis j’aimerais bien savoir quelle formulation apparaît dans la version imprimée.)

Au passage, et même quand on n’est pas capable de faire de vrais liens cliquables dans la version en ligne de ses articles, on n’écrit pas « un blog a attiré notre attention sur cette erreur ». Même quand on n’a pas envie de faire de la pub à ce blog, parce qu’il dit du mal de Blog-n-co.

Ah, ça fait plaisir de voir une plate-forme de blogs lancée par des gens qui maîtrisent leur sujet.

 

1 juil.

Archives

2001   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2002   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2003   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2004   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2005   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2006   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2007   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2008   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2009   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2010   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2011   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2012   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2013   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2014   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12