18 mars

C’est carrément perturbant de passer la journée chez soi, devant ses écrans, sans la moindre fomo. Je pourrais m’y habituer.