Hi! Do you remember blogs? Well, this used to be one. Now it just serves as an archive for my multiple Twitter accounts.

8 January 2004

Six mois, qu’il me reste. Ou un peu moins.

Mon plan “get rich quick” de l’année dernière n’ayant pas marché, j’ai six mois pour devenir un zombie suicidaire un grand garçon indépendant. Ca, ou suivre ma mère mutée en Normandie — je ne sais pas ce qui serait le pire, du fait de me retrouver dans le coin le plus campagneux de toute la Normandie, ou simplement de l’humiliation de me taper à 27 ans un déménagement en famille.

Mais c’est pas franchement gagné. Pour qui que ce soit, six mois, c’est un peu court. Alors, pour moi… D’abord, il faut trouver une façon de gagner de l’argent, qui ne soit pas à base de patrons, clients ni pactes avec le Diable. Je n’y suis pas arrivé en quatre ou cinq ans, et c’est en six mois que je vais y arriver ? Après, il va falloir, en plus, trouver un appartement. Sans fiches de paye, du coup. Mouarf. Non, non, on y croit vachement.

Bon, je voulais dire quoi, avant de me décourager moi-même ? Oui, pour l’appart, j’ai réalisé récemment que la colocation, que j’avais toujours refusé d’envisager, serait en fait plutôt une bonne solution. C’est que je me vois mal trimer mois après moi pour payer les 4000 F de loyer d’une cage à lapins — question motivation, c’est un peu difficile, déjà qu’à la base ce n’est pas mon fort, la motivation — alors qu’il serait bien plus concevable de bosser chaque mois juste assez pour avoir les 2000 F payant ma chambre dans un bel appartement au centre de Paris (plus la bouffe, oui). Si, si, j’y arriverais, et je pourrais même rester webdesigner indépendant, ou autre discipline artistique (voir plus loin). Il faudrait juste trouver des gens avec qui je puisse m’entendre suffisamment bien pour vivre en cohabitation. Ou, au moins, m’entendre suffisamment pas pire pour qu’on se supporte. Voilà. Bizarrement, quand j’avais écrit le premier brouillon de ce post, j’étais beaucoup plus positif — ça devait être avant les “fêtes” — et je me disais que c’était possible. Aujourd’hui, j’ai comme un doute. Rares sont les gens qui ont le privilège de rester dans ma visible list plus de quelques mois d’affilée, alors vivre ensemble…?

Enfin, bref… colocation ou pas, ce n’est pas le plus gros problème (j’ai passé la nuit de Noël dans une chambre de bonne très habitable, bon marché et bien située, comme quoi tout est possible) : reste qu’il faut d’abord trouver un moyen de gagner ma vie et que ce n’est pas gagné. Salarié, j’ai testé pour vous (enfin, pour moi, parce que visiblement, la plupart d’entre vous, ça ne vous gêne pas) et ça ne marche pas. Je me garde ça en dernier recours : si en mai je n’ai rien trouvé, j’envisagerai, pêle-mêle, salariat, ciguë et Prozac. Freelance, j’ai testé aussi, et ça ne marche pas tellement mieux — la perspective ne me rend pas autant suicidaire, mais ce n’est pas tellement plus réaliste, parce que je ne peux que laisser tomber chacun de mes clients à un moment où un autre, c’est inéluctable et cyclique. La seule solution, par élimination : complètement artistique. C’est-à-dire aucune garantie de revenus (c’est idéal pour trouver un appartement dans les six mois) et forcément dans un domaine dans lequel je n’ai aucune expérience et, si ça se trouve (ce n’est qu’une hypothèse, bien entendu), aucun talent.

Réaliser un film, court ou long, en DV, bien que ça m’intéresse toujours autant, c’est difficile : six mois, c’est assez pour écrire le scénario, trouver des acteurs et tourner un ou plusieurs films, mais pas pour gagner de l’argent avec. Ca peut quand même être un début de commencement de quelque chose, mais ça ne m’évite pas le déménagement en province. Devenir mannequin-acteur-chanteur star et j’en oublie (surtout mannequin, tiens — après tout, en six mois de Gymnase Club, c’est faisable, et je devrais mettre l’abonnement sur ma wishlist), à court terme, ça paraît difficile aussi. Reste écrivain : pas évident de devenir Stephen King en six mois, mais c’est quand même suffisant pour écrire et publier plusieurs manuscrits, et être suffisamment proche de la réussite (les doigts dans le nez, avec mon talent, bien sûr…) pour éviter le déménagement ou, au moins, le rendre supportable. J’ai déjà en tête et dans mes notes plusieurs idées d’histoires, dans tous les genres. Il va falloir que je m’y mette dès que la saison des déprimes saisonnières sera passée (c’est pas le moment de me rappeler que mon vingt-huitième anniversaire arrive le six février), mais pour y arriver il faudrait déjà que je croie vraiment que c’est possible. C’est que, mine de rien, j’ai quand même des doutes, un peu, quelque part, question de modestie, les plus grands artistes ont toujours douté. Enfin, non, je n’ai pas de doutes profonds quant au fait d’être capable d’écrire quelque chose de publiable : vous avez vu un peu ce que publient les collections gay ? Mais je supporte mal la médiocrité. Que mon blog ne soit pas passionnant, que ce post soit complètement décousu, ça n’a aucune importance et c’est même le concept de base du blog : on écrit ce qui vient comme ça vient et c’est représentatif de ce qu’on est. Pas plus, pas moins. Alors qu’un livre, c’est du travail. Si c’est pour écrire des daubes, c’est pas la peine, je n’ai pas envie de faire du Harlequin pédé. Mais suis-je capable de faire mieux ?

Tiens, je sens que je vais regretter d’avoir choisi cette nuit pour remettre les commentaires.

Archives

2001 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2002 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2003 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2004 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2005 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2006 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2007 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2008 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2009 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2010 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2011 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2012 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2013 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2014 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2015 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2016 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2017 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2018 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12