Bienvenue ! Vous vous rappelez les blogs ? A une époque, ce site en était un. Maintenant, c’est surtout une archive de mes multiples comptes Twitter.

27 mars 2003

Vu Chaos ce soir. Plutôt bien, bon esprit, scènes intéressantes, Catherine Frot très bien et Rachida Brakni excellente. En même temps, ce n’est pas un scoop, tout le monde ne parlait que d’elle à la sortie du film, donc je ne révèle rien. Bref, ça part un peu dans tous les sens, c’est vrai, mais c’est un film sympathique.

Plus intéressant, pour moi, que le film lui-même, l’image : le film est visiblement tourné en DV. Visiblement, et c’est bien ce qui me chagrine. L’image n’est pas franchement moche (contrairement aux extraits que j’ai vus de la suite de Trois hommes et un couffin, pour donner un exemple parmi plein d’autres — tiens, d’ailleurs, je viens de réaliser que c’était la même réalisatrice dans les deux cas, ce qui… tombe mal, ou bien, ça dépend), les plans fixes ne sont pas spécialement identifiables, mais dès que ça bouge trop on reconnaît immédiatement la DV.

Là, vous vous dites On s’en fout ! et je vous réponds Vous, oui, mais moi non ! Rapport au projet de court-métrage dont j’ai déjà parlé, et qui est pour ainsi dire tout prêt à part qu’il faut que je me mette devant mon ordinateur pour travailler et uniquement travailler suffisamment longtemps pour rédiger le scénario, et c’est loin d’être gagné. Mais le rapport avec Chaos, donc, et ne vous plaignez pas que ce que j’écris est brouillon, parce que c’est toujours mieux que les jours où je ne poste rien, et puis j’ai sommeil. Le rapport, c’est que j’envisageais plutôt de faire le court en DV, parce que ça permet de tourner tranquillement, dans son coin, quand on veut, où on veut (pratiquement), et sans budget. Surtout sans budget. Seulement je suis un perfectionniste de l’image, et je n’ai pas envie que ce soit identifiable comme de la DV. Il me faut l’image la plus belle du monde, après que je l’aurai retravaillée intensivement sous After Effects. (Ca existe encore, ou ça a été remplacé ? Je n’ai jamais travaillé sur de la vidéo, en fait, donc je connais mal le marché.)

Alors, voilà, je m’interroge. D’abord, d’où vient le côté étrange de l’image ? De la profondeur de champ ? Probablement pas, parce qu’elle ne me choque pas plus que ça dans les plans fixes. Mais j’ai pensé à une autre piste : le flou de bougé, que ce soit dans les mouvements de caméra ou d’acteurs. Je ne sais pas combien de temps la pellicule est exposée dans une caméra analogique, mais ça doit être relativement court ; à l’opposé, la DV doit exposer chaque image un vingt-cinquième de seconde, ou pas loin. D’où des images moins nettes. Bien sûr, ça permet de filmer en éclairage naturel (enfin, plus ou moins, selon le résultat qu’on veut obtenir), mais je crois que ça se ressent dans les mouvements. Ca fait télé. Ca me rappelle, d’ailleurs, que quand j’avais fait des recherches sur la caméra numérique utilisée dans Urgences il était fait mention d’un mode obturateur. Par opposition, donc, au mode où chaque image est prise sur un vingt-cinquième (enfin, un trentième, là-bas) de seconde ? Ca serait logique. Ca existe, un mode obturateur, sur une DV ?

Et, bien sûr, je dis ça alors que j’ai vu le film à la télévision. J’espère que la différence de définition avec une pellicule n’est pas trop évidente en salles… mais je suppose vaguement que, si ça faisait des gros pâtés lors de la projection, on ne produirait jamais de films sur ce support.

Ce qui m’inquiète, c’est que si Coline Serreau n’arrive pas à faire de la DV jolie, comment je peux espèrer y arriver, moi ?

Je vais passer la nuit à chercher de la documentation sur le web, ça m’occupera.

Archives

2001 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2002 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2003 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2004 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2005 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2006 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2007 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2008 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2009 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2010 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2011 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2012 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2013 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2014 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2015 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2016 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2017 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2018 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2019 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12