30 sept. 2005

Je commence à me rappeler pourquoi je me disais, il y a un an, que ce n’était peut-être pas si grave de ne plus habiter Paris. La chair est triste.

 

29 sept.

Constantine

Pathétique. (Sauf Rachel Weisz.)

 

28 sept.

27 sept.

Bordel, pourquoi je m’y prends au dernier moment ? C’est incroyable que je ne connaisse personne qui ait Canal+ Cinéma et qui n’ait pas besoin de dormir, cette nuit, au moment de la dernière diffusion des épisodes de Desperate Housewives de cette semaine !

 

26 sept.

Ah, il me semblait bien que j’avais oublié quelque chose : je voulais bloguer ma soirée/nuit de samedi. Trop tard, dommage.

Ca commençait comme ça : Si j’avais su qu’à vingt-neuf ans je commencerais…

 

Eternal Sunshine of the Spotless Mind ★★★

C’est tout ? L’histoire d’amour me rappelle Solaris, en beaucoup moins bien (la comparaison peut paraître bizarre, mais le film de Soderbergh est devenu ma référence de coup de foudre au cinéma) ; l’histoire rappelle la moitié des films précédents de Charlie Kaufman, et quelques autres ; le “message”, qui n’était déjà pas très subtil dans l’ensemble du script, est une dernière fois asséné au marteau dans la toute dernière scène ; l’aspect SF est sous-traité, le procédé d’effacement de souvenirs ne posant pas tant problème intrinsèquement qu’à cause de l’équipe de bras cassés qui s’en charge. Bref, il ne reste pas grand chose.

 

Les indestructibles (The Incredibles) ★★★★

Réussi — mais il manque quelque chose, un attachement émotionnel aux personnages. (D’ailleurs, c’est peut-être un peu vrai de tous les Pixar, en ce qui me concerne.)

 

25 sept.

24 sept.

Comment faire pour garder la tête froide et ne pas aménager mentalement en boucle ce studio pas cher et, paraît-il, très mignon, que je dois visiter mercredi ? 15 mètres carrés à Bastille, c’est parfait (enfin, non, ce qui serait parfait, ce serait 70 mètres carrés rue de Rivoli, mais bon), disponible dans deux mois ça m’arrange assez (juste le temps de finir le nouveau contrat tranquillement sans devoir se demander si l’ADSL sera installé — et, aussi, emménager après avoir été payé), deuxième étage… et même une baignoire. Ca va forcément être une horreur, ou ils ne voudront pas de mon dossier, alors qu’est-ce que je fais, moi, pour penser à autre chose pendant quatre jours ? C’est trop cruel.

 

23 sept.

A fool and his money… II

Nous vivons dans un monde terrible où il est exceptionnel de se retrouver dans une boutique où tout le monde est sympathique, souriant, aimable et efficace. Particulièrement pour un magasin d’informatique. A Paris.

Alors, voilà : Garoo recommande le magasin parisien de MacWay. Pour quand vous avez besoin de quelque chose de Mac. A Paris.

 

Dis bonjour, Ed !

J’ai fait trois photos, mais apparemment mon téléphone ne veut en envoyer qu’une par message. Je pensais bêtement que si le bouton s’appelait toujours “Ajouter” ça voulait dire qu’on pouvait ajouter des photos supplémentaires.

Je n’ai jamais trop su si Ed était un garçon ou une fille (j’ai raté quelques épisodes, et je ne me souviens pas de tous ceux que j’ai vus) mais il me semble que l’ambiguité était voulue, donc quel que soit son sexe réel je ne fais pas vraiment d’entorse à ma convention de nommage (personnages féminins de fiction), même si Ed est l’abréviation d’Edward.

 

A fool and his money…

En arrivant à CLG, je me suis rappelé que je comptais acheter un clavier Macally pour Dalloway, et quel meilleur moment qu’avant de passer dix jours à Paris avec un Mac mini neuf ? (A supposer que l’adaptateur VGA soit bien inclus dans la boîte, comme l’annonce leur site* — Fabrice a un joli écran LCD… avec prise VGA.)

— Et… vous avez les claviers Macally ?

— Oui mais vous n’aurez pas les touches de raccourcis, dessus.

— Euh… (Mais qu’est-ce qu’il me raconte…) Ben c’est des claviers spéciaux Mac, non ?

— Non, c’est des claviers standard. Vous n’aurez pas la touche Eject, les touches de volume, … et il est plus cher.

(Ben ouais, il est plus cher parce qu’il est spécial Mac et mieux et c’est pour ça que j’en veux un pour mon iMac) De toute façon c’est F14 F15 F16 donc il doit bien…

— Euh, non.

(Oui, voilà, oui…) Y’a pas moyen de le voir, par hasard ?

— Non.

(Ils ont envie de vendre, ici.) En photo ?

— Ah… oui… (Il met beaucoup plus de temps qu’il ne devrait à le trouver sur leur site.) Voilà. (La photo fait douze pixels.)

— Mfff rfff gnnn… (Je ne vois pas de bouton Zoom, s’il est caché ce n’est pas à moi de lui réclamer.) Bon euh ok je verrai, je me débrouillerai.

— Et vous voyez il est plus cher, le clavier Apple est à seulement vingt euros.

(Bordel, t’es vraiment pas pressé de faire du chiffre, toi.)

— Je vous mets le clavier Apple ?

(Arghhh !)

Le pire, c’est qu’il avait l’air tout à fait sympathique — souriant, assez mignon… juste, il ne sait pas ce qu’il vend. Sur le site Macally, bien sûr : « CD Eject and volume control buttons. »

* Non seulement l’adapteur DVI/VGA est effectivement inclus, mais il l’est aussi sur les derniers modèles sur l’Apple store. C’est bizarre, j’étais persuadé qu’il était, ou était devenu, optionnel.

 

22 sept.

Un Mac mini à 357 €.

Arg. Arg. Arg. Il faut que je résiste, c’est pas le moment. Ou bien ? Je parlais de mettre un mini avec deux disques Firewire (un pour les données, un en backup quotidien) en serveur de fichiers + iTunes sur mon réseau ; quand et où je pourrai retrouver une offre pareille ? J’ai presque dépensé autant pour mon vieux clamshell G3, qui ne m’a servi que quelques mois.

Alors, oui, je sais qu’il y doit bientôt y avoir une révision, mais elle ne sera pas très spectaculaire ; surtout, la promotion porte sur les tout premiers modèles avec seulement 256 Mo de RAM. La question est donc : pour faire tourner uniquement iTunes et un partage de fichiers, est-ce que ça suffit ? J’aurais tendance à dire oui.

(Enfin, il y a aussi l’autre question : est-ce bien raisonnable d’acheter un mini maintenant, alors que je cherche un appartement à Paris ? Mais je risque fort de ne pas trouver, et je ne pense de toute façon déménager que si j’ai une rentrée de 5000 € bientôt, comme prévu. Ah, et puis toute économie de place est bienvenue quand on emménage à Paris.)

P.S. Bon, il doit bien y avoir quelqu’un qui peut me prêter une semaine, voire me vendre 10 €, un clavier et souris Mac filaires ?

 

Flash Earth, une interface Flash pour Google Maps encore plus réussie que l’original.

 

Self-fulfilling prophecy : je ne trouverai jamais d’appartement à Paris. C’est pas pour rien qu’on a appelé ça le Garoo Farewell Tour.

 

21 sept.

« The lesson is that when the storm hits, the best place to be is to be out of the path of the storm. » Et le gouvernement Bush va pouvoir profiter de l’expérience acquise dans une ville dont ils se foutaient pour sauver une ville qui leur importe.

 

20 sept.

Apple Expo : sans intérêt (mais il fallait bien que j’aille voir, une fois). Mighty mouse : franchement agréable à utiliser (pas assez de boutons pour justifier de l’acheter séparément, mais j’aurais aimé la recevoir avec mon iMac). iPod nano : miam miam rowr rowr (je vais commencer à économiser tout de suite pour quand la version 60 Go sortira). Graphire 4 : pas pu mettre les mains dessus, les abrutis du stand Wacom étaient tellement cons que ça m’emmerde d’acheter une tablette après ça (mais pas le choix, c’est un monopole).

Ah, et les quelques photos (sans intérêt) seront sur Flickr ce week-end, parce qu’il faut être administrateur pour connecter un disque USB sur Windows Server 2003.

 

« If you do not have a .Mac membership at all, you can still use Backup 3, but [you] have a 100MB per backup limit. » Si ce n’est pas une erreur de l’article, c’est complètement minable.

 

19 sept.

Writing sensible email messages. Lecture obligatoire pour passer le permis d’internet.

 

Il n’y aurait pas une colocation qui se libère, là, dans les semaines ou mois qui viennent, non ?

 

17 sept.

Est-ce que c’est “normal” que Microsoft AntiSpyware (haha, haha, mouahaha — oups, pardon, mais c’est difficile à écrire sans exploser de rire) me remette Internet Explorer comme browser par défaut à chaque ouverture de session (et, présumablement, fasse ramer Mozilla Thunderbird), ou c’est juste un bug de la version Windows Server 2003 ?

 

Garoo Farewell Tour 2005 — Update #3

It’s good to be home! Euh… non, c’est pas ça, non, j’y suis pas encore. Enfin… bref, me revoilà à Paris (cette fois je ne l’annonce qu’une fois que j’y suis), donc le flux ininterrompu d’invitations à dîner peut maintenant reprendre. Ou pas. Pas ininterrompu, je veux dire. Ni même de flux, en fait.

Bref, je suis là pour quinze jou… enfin, je devrais être là pour quinze jours, si tout se passe comme prévu et c’est rarement le cas, et mon emploi du temps est assez dégagé pour l’instant, donc vous pouvez toujours essayer d’en profiter, si vous êtes courageux et avez assez confiance en vous pour supporter de vous prendre un vent. On pourra peut-être me croiser à Apple Expo, et probablement pas au pique-nique de blogueurs de dimanche, et tout le reste est libre.

Ah, et maintenant que j’ai vu les cinq premiers épisodes de Desperate Housewives il faut absolument que je trouve quelqu’un chez qui regarder les quatre prochains, sur Canal+, en VO.

 

16 sept.

J’avais oublié que l’été avait une fin.

 

Première fois que j’essaie de modifier un document texte dans NeoOffice (i.e. OpenOffice.org pour Mac). Mon dieu, mais quelle merde… bien digne de Gimp.

 

Youpi, je rentre dans les t-shirts taille M que j’ai achetés y’a deux ans, on devine à peine un petit bourrelet vers le bas. (Bien sûr, à Paris, devant le miroir haute résolution de Fabrice, je me trouverai sûrement obèse.)

 

Le Blog Automobile : « La réduction de la vitesse maximale autorisée sur les routes départementales, de 90 km/h à 80 km/h, engendrerait une diminution de 500 tués par an (soit 15% des décès enregistrés sur ces routes). » En même temps, il suffirait d’interdire les départementales aux véhicules motorisés pour réduire de 99% le nombre de décès.

 

Scrubs 3.04–3.05 ★★★★

Heureusement que Scrubs est une série qu’on peut regarder même en ayant raté trois épisodes.

 

15 sept.

Desperate Housewives 1.04–1.05 ★★★★

Très bon. (Et la voix off s’est calmée.)

 

14 sept.

Wacom Graphire 4, avec un design mieux assorti au Mac et une scrollwheel sur la tablette (et deux boutons autour, beaucoup moins bien placés que sur l’Intuos). Cool.

 

Sony DSC-R1 Preview : bien sûr il y a les dix mégapixels du capteur grande taille, mais j’aime aussi particulièrement l’écran LCD sur le dessus, façon moyen-format. J’espère que Canon copiera l’idée.

 

Harry Potter Cockroach Clusters — “des bonbons parfaitement comestibles, conçus pour avoir l’apparence et la consistance de vrais cafards.

 

Google Blog Search. Je dirais que ce n’est pas très au point dans la mesure où tous les mots de toutes les langues vont être utilisés dans des titres de blogs.

 

Quelle est la meilleure façon de connecter un Mac à un serveur de fichiers sous Linux ? (En attendant de pouvoir m’offrir une solution@ à base de mini. Ou de Xserve. Miam.) Samba applique les restrictions Windows aux noms de fichiers, et je n’ai pas réussi à faire marcher netatalk.

 

Garoo Farewell Tour 2005 — Update #2

Ne vous précipitez pas pour acheter des places pour les deux prochaines semaines à Paris, on dirait que j’ai encore sous-estimé la Loi de Murphy. (Qu’est-ce qui m’a pris d’annoncer mon retour comme une certitude ?)

 

Les screenshots se succèdent et je n’arrive toujours pas à croire que Microsoft va oser afficher si clairement qu’ils sont tout à fait heureux de n’être que des suiveurs-copieurs. Il y avait déjà Aquaero et Explorer RSS ; maintenant on en est à iOffice (scrollez pour voir les images) et aux widgets HTML… Ca fait pitié.

 

LaCie mini 250GB. Voilà, j’en veux deux comme ça avec un Mac mini au-dessus.

 

13 sept.

Macromedia Flash Player 8 for Mac OS X — c’est bien la version qui est censée être beaucoup moins lente que la précédente, avec optimisation OpenGL ? (Je ne sais pas pourquoi je n’ai même pas pensé à faire un petit test avant / après sur quelques sites.)

 

Et, bien sûr, le set “Korean creativity” que vous n’avez pu rater que si mon blog est le seul que vous lisiez.

 

Minimiam [via]. L’interface est déplorable mais les photos sont superbes.

 

Desperate Housewives 1.01–1.03 ★★★★

Heh. Hehe. (Mais la voix off est un peu lourde. Oh, et les coupures de courant nocturnes régulières aussi, j’avais oublié ça.)

 

12 sept.

Stevie’s Little Wonder :

“What’s really been great for us is the iPod has been a chance to apply Apple’s incredibly innovative engineering in an area where we don’t have a 5%-operating-system-market-share glass ceiling,” Jobs says. “And look at what’s happened. That same innovation, that same engineering, that same talent applied where we don’t run up against the fact that Microsoft got this monopoly, and boom! We have 75% market share.”

 

— Ca donne quoi 8 ans plus tard ? :)

— Huit ans ?!… Oh putain

— :)

— Oh putain oh putain oh putain

 

Garoo Farewell Tour 2005 — Update #1

Attention, changement de programme ! Si vous aviez réservé des places pour la première semaine parisienne du Garoo Farewell Tour, les dates sont reportées à la semaine suivante. Garoo est actuellement en train de se ressourcer à Smallville (lire : il y est depuis une heure et demie et il a envie de s’enfuir en courant, malgré le bel iMac 20” qui lui fait la fête) et sera de retour à Paris à partir week-end prochain, pour deux dernières semaines d’entertainment.

En même temps, il n’y avait pas eu des masses de préventes, non plus, alors ça ne chamboulera pas les plans de grand monde. Si ça continue, l’organisation va annuler toute la tournée. (Non, ok, on ne peut pas, j’ai laissé la moitié de mes bagages à Paris pour être sûr de ne pas me dégonfler et rester ici.)

 

J’avais beau m’y être très bien habitué au début, revenir sur la jolie souris Apple sans bouton droit et, surtout, sans scrollwheel, c’est douloureux.

Et se réhabituer aux raccourcis clavier MacOS après deux semaines sur PC, aussi.

 

11 sept.

Ouah, putain de flashback.

 

10 sept.

Alors, normalement, je devrais poster des trucs, rapport au fait que je suis à Paris depuis mercredi et qu’on est déjà samedi et que, forcément, il doit bien y avoir des choses à raconter.

Mais ça fait bien un moment maintenant que vous vous êtes habitués, et moi aussi, à ce que je ne raconte rien. Et, d’ailleurs, tous ceux qui aimaient que je parle de ma vie (ce qui était déjà rare) se sont rendus à l’évidence et ont arrêté de me lire depuis longtemps.

Donc… rien.

 

8 sept.

Je suis sur un Windows Server sans droits d’administration, donc je ne peux rien installer, et il n’y a pas de client mail (enfin, il y a Outlook Express, mais ça ne compte pas) ; quelqu’un pourrait me recommander un client mail ou un POP checker qui fonctionne directement depuis son zip ?

P.S. Ah, oui, c’est vrai qu’il y a un webmail sur le serveur. Je ne m’en étais jamais vraiment servi.

 

Ca commence mal — j’étais bien plus beau (et plus mince) dans le miroir de la salle de bains de Matt. Et, bien sûr, la concurrence était moins rude à Bordeaux, et de loin. Mais je ne peux pas repartir aussi vite que je suis venu… j’ai trop de bagages, il faut que je rentabilise ma traversée de Paris avec trois tonnes à chaque bras.

 

7 sept.

Bien arrivé à Paris — stop — Merci Fabrice pour le très joli appart (pas de lien, il n’a pas de blog, ouh ouh ouh) — stop — Il est absolument, définitivement hors de question que je refasse le trajet inverse jusqu’à Montparnasse seul avec tous mes bagages — stop — Je prends une douche et je sors, les couche-tard qui ont mon numéro peuvent me proposer de prendre un verre.

 

Garoo sera dans le TGV 8568 qui partira de Bordeaux à 18h27 et arrivera à Montparnasse à 21h25. Sauf si le train a un problème, ou si les tramways bordelais sont en panne, ou si j’annule le billet pour une raison ou une autre (si ça se trouve, Bordeaux a décidé que je ne partirais jamais, définitivement).

Que mes porteurs se réfèrent au tableau “Arrivées” de la gare pour venir chercher mes bagages sur le quai, à la sortie de la voiture 15.

 

J’ai envie d’acheter une PSP, juste comme ça. Heureusement, ça me passera.

 

Conversational writing kicks formal writing’s ass :

What most people mean when they say "write the way you talk" is something like, "the way you talk when you’re explaining something to a friend, filtering out the ’um’, ’you know’, and ’er’ parts, and editing for the way you wish you’d said it." […]

So one of the theories on why speaking directly to the user is more effective than a more formal lecture tone is that the user’s brain thinks it’s in a conversation, and therefore has to pay more attention to hold up its end! Sure, your brain intellectually knows it isn’t having a face-to-face conversation, but at some level, your brain wakes up when its being talked with as opposed to talked at. And the word "you" can sometimes make all the difference.

 

6 sept.

Garoo Farewell Tour 2005

Je sais, je savais et je saurai qu’il ne faut rien demander à ses lecteurs, mais je vais quand même lancer un nouvel appel — un plus facile, cette fois. La question de l’hébergement étant finalement réglée, l’équipe du Garoo Farewell Tour a pu ajouter des dates à Paris (plein centre, avec vue sur les Halles). Le nombre de soirées reste à définir — entre trois et trente, ça dépendra de combien de temps la dépression de l’artiste pourra patienter (ne comptez donc pas trop que ça dure tout un mois).

L’hébergement réglé, donc, il ne me reste plus qu’à trouver :

  • des gens avec qui prendre des verres (mais pas n’importe qui, non plus, hein, faudrait pas croire au Père Noël)

  • des gens avec qui faire du sexe (mais encore moins n’importe qui, maintenant que j’ai perdu à Bordeaux presque tous mes derniers kilos superflus)

  • des gens chez qui regarder le début de Desperate Housewives (et potentiellement d’autres séries dont j’ai oublié l’existence loin de mon programme télé)

  • un Mac avec wifi (tenir un mois de plus sur PC — et sans tous mes fichiers, mots de passe, mp3, etc. — ça serait dur)

  • ça doit être tout, mais j’ai l’impression d’oublier quelque chose, alors je complèterai peut-être la liste plus tard

N’oubliez pas qu’assister au Garoo Farewell Tour 2005 pourrait bien être une occasion unique (ou pas) que vous ne voudriez manquer pour rien au monde (ou pas).

 

5 sept.

Pâtes au cacao (Résonances) et crème anglaise (Monoprix). Miam miam.

La crème anglaise était recommandée par la vendeuse, pour convertir le plat en dessert si on n’aime pas son amertume. C’est effectivement un peu amer, et ça se marie effectivement très bien avec la crème anglaise. (Enfin, à mon goût. Si vous demandez à Matt, il vous dira qu’on ne sent pas le cacao.)

 

4 sept.

3 sept.

1 sept.

Little Cars. Le lien tourne depuis quelques jours mais je n’avais jamais cliqué ; ça vaut le coup.

 

Offre exceptionnelle, one time only : vous pouvez jeter un coup d’oeil à mes photos telles qu’elles sortent de l’appareil, avant que je les retouche pour les ajouter à la galerie, sur mon compte Flickr (il était temps que je lui trouve une utilité).

 

J’ai envie de remplacer mon serveur de fichiers Linux par un Mac mini avec deux disques Firewire en miroir. Mais serait-ce bien raisonnable ?

 

Archives

2001   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2002   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2003   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2004   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2005   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2006   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2007   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2008   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2009   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2010   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2011   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2012   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2013   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12  

2014   01   02   03   04   05   06   07   08   09   10   11   12