18 mars

On m’avait promis le confinement général, et au lieu de ça j’ai un livreur Uber Eats sous mes fenêtres qui chatte par texto avec la sonnerie réglée à fond.